Interieurs, Amsterdam

L1001268+

Il est déjà bien loin le temps où je parcourais une ville dans ses moindres recoins. Avec notre Victor j’ai pour l’instant à peine le temps de préparer nos voyages. Mais ce n’est pas très grave, je sélectionne en fonction de nos envies et de nos priorités. L’essentiel est de passer un chouette moment en famille !

Voilà quelques « morceaux choisis » de notre voyage éclair à Amsterdam. Après la dernière fois où je vous parlais de la ville et de Jordaan, le quartier qu’on avait bien aimé, aujourd’hui j’avais envie de vous montrer les intérieurs qui m’ont séduits. A la base, je suis déjà très dans l’esprit « cabinet de curiosités » et ambiance feutrée-aux-frontières-de-l’étrange ( jugez plutôt avec la visite de la maison Deyrolle ou le Comptoir Général à Paris ), alors là j’ai été servie 🙂

La visite en photos, donc.

+

Le premier intérieur, ce n’est qu’autre que notre tout petit hôtel The Toren, situé à Jordaan au bord du canal  très cool Keizersgracht. C’est une canal house traditionnelle, soit une maison très ancienne datant de 1618 ( ah ouais quand même ), bien plus haute que large. Et comme elle n’est pas super haute non plus, imaginez son étroitesse. Pourtant, elle est très accueillante, réconfortante pour les temps pluvieux, romantique pour les couples, cossue dans sa décoration. Parmi tous les hôtels de charme qu’on trouver à Amsterdam – et il y en a un paquet ! – il faut préciser qu’on a aussi choisi celui ci car il est vraiment bien placé, proche des rues avec petits cafés, cantines, et shopping.

+

L1001275

L1001276L1001280L1001277L1001283+

Voici un aperçu de notre chambre. Pas immense, mais on ne voulait mettre un budget de fou pour le week end. Les petites chambres sont plutôt fonctionnelles, et même avec un lit bébé, on ne se sentait pas à l’étroit. C’est juste dommage que la vue n’était pas dingue, il y avait du vis-à-vis avec la chambre de nos voisins, mais bon, pas très grave car on était dehors la plupart du temps.

PS. Un petit lutin s’est glissé dans une photo 🙂

+

L1001558L1001561+

Le second lieu est Lion noir, le restaurant dont je vous ai donné l’adresse la fois dernière.

Je ne parlerai pas de ce qu’on y mange, puisque ce n’est pas le sujet du jour. ( si j’ai aimé oui, sinon je ne vous aurai pas refilé l’adresse ). Mais plutôt sa jolie jungle décatie venue d’outre tombe ( je ne parle pas du personnel évidemment ), entre matériaux à l’aspect poussiéreux et cuirs qui ont légèrement soufferts. Jugez plutôt par ce fier paon qui accueille les visiteurs dans la salle du rez de chaussée, flamboyant parmi les murs sombres de la pièce qu’il vous faudra traverser pour atteindre une terrasse cachée dans un patio fleuri et calme. Comme toute les vieilles maisons, la lumière est traversante, et le plafond a beau être haut, cela crée automatiquement un contre jour. Ca rappelle les peintures de Rembrandt du XVII siècle, l’ère du « clair-obscur » hollandais, un de mes courants artistiques préférés quand j’étudiais l’histoire de l’art à l’école – mon côté classique. Il y a quelque chose d’inquiétant dans ces oeuvres, mais aussi de fascinant avec la façon de peindre la lumière, et aussi tous ces symbolisme représentés à travers des vanités. Nature morte qu’on retrouve complètement ici avec les animaux empaillés et les squelettes, les champignons sous cloche de verre, et autres étrangetés …

+

LionNoir1LionNoir2LionNoir8LionNoir7

LionNoirCardLionNoir9

LionNoir12LionNoir10LionNoir4LionNoir6LionNoir3+

Et puis, maintenant un dernier petit tour dehors à la recherche de la lumière ! Et pourquoi pas du soleil ?

+

FacadeNoire1L1001481L1001583L1001414L1001389 copieL1001417L1001450L1001343L1001374L1001401 copieL1001378L1001550L1001448L1001486L1001543+

Retiro, Madrid

ParcRetiro1

*

Cet après midi je suis allée faire un petit tour au Retiro, le plus beau parc de Madrid. Comme je ne pouvais pas trop marcher ( ni faire de vélo, de trottinette, pas de barque sur l’eau non plus .. ), je me suis assise au pied du monument de Alfonso XII, qui est en fait un point vue dominant assez sympa pour observer la foule du dimanche autour de l’estanque. Venu des quatre coins de la ville et de plus loin, les touristes s’y mêlant, j’ai fait quelques photos d’ensemble afin d’étrenner mon nouvel appareil photo ( ici aussi !) dont je suis très fière ( cadeau de naissance un peu en avance !), un Leica M et son objectif 28/2.

Je m’habitue tranquillement à sa prise en main et ses caractéristiques très différentes du Canon 5D avec lequel je photographie depuis presque 4 ans. J’étais déjà habituée à photographier avec la focale fixe de l’objectif 50 mm/1,4 du Canon et aussi à utiliser de plus en plus souvent une mise au point manuelle, donc de ce côté là pas trop de problème. Mais c’est un sacré changement tout de même, qui demande de la patience et de la concentration, pour maîtriser petit à petit la bête 🙂

Je suis loin d’être une pro de la photo, franchement, et c’est pourquoi au début j’ai pas mal hésité sur ce choix. Ce matériel a un certain coût tout de même.

Bon puis, je crois qu’il faut se lancer quand c’est possible, disposer de bons outils permet d’acquérir progressivement la technique. Le plaisir lui est déjà là !

*

L1000139 L1000260 L1000276 L1000283 L1000297 L1000301 L1000303

L1000332
L1000306 L1000310 L1000321 L1000305L1000324

L1000123

*

Posada real Santa Quiteria

L1000182*

Le meilleur endroit pour séjourner dans ce cadre de far west espagnol est sans aucun doute la Posada Real Santa Quiteria, nichée tout en haut du village, avec sa tour arabe et ses charmants jardins. La piscine et son deck offrent une vue incroyable tout en ne faisant rien de la journée, ce qui est fort appréciable :).

Sinon on peut aussi carrément partir à l’aventure en découvrant les itinéraires de marche et crapahuter sur les rochers, plonger dans les cascades ( à vérifier quand même si le plongeon est permis !), partir au galop crinière au vent, observer les aigles qui tournoient en fin de journée et profiter du spectaculeux sunset.

Ca vaut vraiment le coup, si vous venez à Madrid quelques temps, de louer une voiture et de sortir de la ville pour profiter d’une des nombreuses et très jolies escapades dans la nature qui sont à portée de main ! Somaen est un petit bijou qui en fait partie et c’est dommage de passer à côté. J’ai adoré cet endroit !

*

L1000196

L1000210

L1000211

L1000206*

Décor de canyon

canyonView *

Un décor rocheux comme celui de Grand Canyon aux Etats Unis, mais à 1h30 de Madrid ?! Oui, ca existe ! ( bon, j’exagère un tout petit peu ). Mais Somaen est une petite ville médiévale bâtie sur une butte encerclée de pierres rouges striées impressionnantes, grottes et cascades, et ressemble au secret le mieux gardé d’Espagne. Personne ne pourrait soupçonner ce petit coin précieux de nature et de tranquillité aussi près de la capitale. Il faut absolument aller voir un coucher de soleil du haut du village car c’est un moment magnifique.

*

La terrasse

DuchaSol

*

Voici une parenthèse végétale enchantée; notre terrasse à Madrid.

On va en profiter un max cet été depuis qu’on sait qu’on va devoir malheureusement bientôt déménager 😦

Le meilleur moment ou l’on profite des terrasses à Madrid c’est maintenant.. ensuite il fera trop chaud pour rester dehors !

Cherchez bien, des chats se cachent un peu partout sur les photos. Lire la suite