Precious

Precious1

+

Vases délicats de Tamara Barrage, Second Skin.

+

Au dernier moment dans mon planning de maman, j’ai fait une pause en m’échappant au salon Maison&Objet à Paris il y a environ une semaine. C’était pas trop prévu, et comme ça fait longtemps que je n’y ai pas mis les pieds, j’ai eu l’impression de voir pleins de nouveautés !

Pour ses 20 ans ( déjà ! ), le salon a présenté une sélection d’oeuvres plastiques réunies et mises en scène par Elizabeth Leriche à la tête de sa propre agence de style, sur le thème du précieux. Autrement dit, l’installation pose la question du luxe, celui qui « revendique la rareté et la précision, l’inattendu, une part de mystère et d’étrangeté, une forme de quête ultime comme de nécessité contemporaine« . Tout est très justement exprimé dans le texte de présentation ( rédigé par Francois Delclaux ), que j’ai lu après m’être faufilée dans l’antre le parcours de l’exposition. Le sujet en lui-même m’avait déjà convaincue.

Donc pas la peine de vous dire que j’ai aimé, je me suis laissé baladée de trésors en merveilles.

J’ai fait beaucoup de photos, et je me suis pas mal attardée ici même et du coup j’ai raté en partie la conférence sur le thème 🙂

+

Precious2

Precious21

Precious29

Precious15

Precious14

Precious17

Precious11

+

Les oeuvres s’exprimaient à travers de supports variés, visuel biensûr, sonore, olfactif, ce qui rythmait bien le parcours. Et puis, il y avait aussi cet artisan japonais Shoji Tsukamoto – un artiste, peut on carrément l’appeler comme ça – qui travaillait à réparer des céramiques brisées grâce à une laque saupoudrée de poudre d’or.. On arrive alors dans une dimension poétique et immatérielle. L’art du Kintsugi, bien que j’ai voyagé au Japon, m’était complètement inconnu. J’ai trouvé ses réalisations superbes, à l’image de toute discipline japonaise, élégante, raffinée et si spirituelle !

+

KintsugiDavidPike Precious16 Precious4

+

Kintsugi. Rareté de l’instant, du geste et valeur de la pièce unique.

+

La plupart des oeuvres m’ont emballée. La beauté et la monumentalité des pièces en or de Olga de Amaral, l’installation olfactive de Barnabé Fillion qui nous transporte avec l’odeur de la lune Sea of tranquillité ( c’est beau naaan ? ), la cabinet de beauté réunissant les Second Skins de Tamara Barrage …et puis les incroyables bulles de savon immortalisées de David Lehmann.

On peut donc s’attendre à un retour des métaux chics dans le domaine de la déco, la maison, les accessoires, l’habillement.. Ca veut dire qu’il est temps de ressortir sa minaudière à paillettes ?! Mais ce serait intéressant de se demander pourquoi. Il s’agit d’un thème très actuel. Dans le dossier de presse de M&O on trouve de précieuses informations sur le sujet.

Bien qu’il fasse écho au baroque et à l’ornement, de l’excès, le « thème Precious est venu comme une métaphore du rare et de l’unique » selon F.Bernard ( Croisements ). Cette forme du luxe n’est pas uniquement celle dictée par notre société de consommation, du cher-matériel. Où la trouve-t-on actuellement, et où la trouvera-t-on demain ?

E.Leriche évoque les matières brutes de notre environnement avec lesquelles on évolue tous les jours. Un peu à l’image des vanités dans les peintures hollandaises du XVII ème siècle, Precious nous renvoie à notre condition de mortel, à notre vulnérabilité par rapport à ce temps qui passe. Mais aussi beaucoup par rapport à notre dépendance vis à vis de certaines matières premières, qui sont mises en danger ou qui s’amenuisent progressivement.. a-t-on besoin de se le rappeler ? Ouhhh.. c’est pas très rassurant tout ça :).

Voilà, pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer, vous pouvez profiter de la poésie, de la légèreté, délicatesse de Precious ( attention les yeux trop d’or peut attaquer la rétine ah ah ah …)

+

Precious24

Precious20

Precious5

Precious27

Precious12

Precious18

Precious3

Preicous31Precious6 Precious30

Precious23

Precious10

Precious26Precious8Precious31

+

Le Cahier d’inspiration de Maison&Objets de septembre 2015.

+

Légende des photos :

1/Vases Second Skins de Tamara Barrage – 2/Estelas ( 6 unidades ) de Olga de Amaral – 3/ Yours and Ours de Formafantasma – 4/Entrée de la bibliothèque éphémère – 5/ Yours and Ours de Formafantasma – 6/Fragmented Crac, The Lost Fragment, Lotus Shell de Based Upon // Crystal Clear, Reflective Crystal Phantom, Astro Stone gold, Reflective cristal space de Maxime Ansiau // Shelve 4 de Anne Holtrop – 7/ Ephémère de David Lehmann – 8/ Maxime Ansiau – 9/Kintsugi par David Pike -10/ Kintsugi : Shoji Tsukamoto à l’oeuvre – 11/ Oeuvre de Shoji Tsukamoto ( Galerie Mizenfineart ) – 12/Vases Second Skins de Tamara Barrage – 13/Divine Tools de Olivia Lee – 14/Estelas de Olga de Amaral – 15/La pomme dorée de la bibliothèque éphémère – 16/Fragmented Crac de Based Upon – 17/Sensorial Brushes de Najla el Zein – 18/A Wander de Lionel Esteve – 19/Bees de Vanessa Mitrani – 20/L’Infini de Nathanael Le Berre – 21/Bees de Vanessa Mitrani – 22/Second Skins de Tamara Barrage – 23/Estelas de Olga de Amaral – 24/Second Skins de Tamara Barrage – 25/Inverted Space de BCXSY&Calico Wallpaper Partners //Collection Golden Age de Haam by Yunjin Kim & Jungmo Kwon //Light Happy Together de Michael Anastassiades – 26/Le Cahier d’Inspiration M&O sept.2015.

+

Chez Victor

VictorsRoom1

+

Aujourd’hui je vous invite avec un petit tour en photos dans le petit nid douillet de Victor !

J’ai tellement pris mon temps que vous ne verrez pas le mini berceau puisque Victor a déjà neuf mois et demi et qu’il ne rentre plus dedans ^^. On est donc passé à la taille au dessus, le berceau tout court, qui reste très mignon tout de même car c’est la version évolutive du premier.

Assez fidèle aux belles images d’ambiance que j’ai trouvées et épinglées sur mon Pinterest, elle reste dans des tons de gris, blanc et bois souhaités depuis le début. Je voulais pour lui une pièce douillette, sereine, pas trop meublée. Au fil du temps, pas mal de peluches et d’objets se sont accumulés, – Victor a été très gâté – mais finalement une pièce un peu trop vide ou trop rangée ça ne fait pas vraiment chambre d’enfant.

Elle n’a pas été compliquée à réaliser mais certaines choses ont été moins faciles que d’autres à trouver. Par exemple, la branche du dressing mural a été difficile à trouver quand on habite en centre ville. Par contre, la réalisation n’a pas été compliqué – à condition d’avoir un mari/ami/voisin bricoleur.

Je voulais y mettre un certain nombre d’éléments déco, de meubles, et tant pis si cela a pris du temps; y’avait pas urgence. Je suis pas du genre à me speeder pour que tout soit prêt dans les moindres détails. Quand on est rentrés de la maternité, il y avait largement le nécessaire, un peu déco et le reste s’est fait petit à petit. Ca ne m’a pas dérangée car je me voulais pas une chambre trop « bébé » mais une qui puisse rester telle quelle au moins les 2 premières années. J’aime beaucoup la déco, mais j’aime pas non plus en changer tous les quatre matins.

Ce que je tenais beaucoup à voir dans cette chambre, ce sont les trophées mixés au mur, l’ours polaire en peluche, et celle du lapin en feutre. Une troisième est prévue, mais je compte la faire moi-même et donc ça prend une éternité. J’avais envie d’y voir un petit bestiaire. La peau de mouton noire et blanche au sol y contribue. Elle est hyper douce, il adore jouer dessus ( et arracher les poils…).

Des tonnes de peluches, un mini-berceau déjà reconverti en coffre à jouets, une petite bibliothèque qui ne se fait que s’allonger, des figurines d’animaux ça et là ( je trouve que ce sont de jolis jouets alors j’en ai acheté avant l’heure ), des doudous et coussins en tout genre que j’ai réalisés récemment moi-même ( je vous en reparlerai bientôt ), bref, il y a bien tout ce qu’il faut pour une chambre d’enfant ! Elle évoluera ensuite tout doucement avec lui .. mais bizarrement, je ne suis pas ( trop ) pressée de le voir grandir 🙂

 +

VictorsRoom2

VictorsRoom3

Victorsroon4

VictorsRoom5

VictorsRoom6

VICTORROOMMONTAGE2

VictorRoom7

VictorRoom10

VictorRoomMontage

+

Voici quelques références d’objets ou meubles pour ceux qui souhaitent :

Berceau et table à langer Stokke en bois foncé, ciel de lit taupe

Fauteuil Grant Featherston en feutre gris ( reédition Voga )

Commode en bois style 50’s, peau de bête blanche et noire, paniers en feutre gris, étagères et cubes blancs, patère-bouton gris, trouvés sur Westwing.

Tête d’ours polaire Bibib&Co

Trophée tête de lapin sur Etsy Fauxfauna

Dressing mural fabrication maison

Illustrations encadrées au dessus du dressing Papier Tigre

Lettres VICTOR en carton blanc Casa

Figurines animaux Papo

Peluche lit chat bleu tricot Blabla 

Peluche lit Gingerbread man tricot Pebble

Hochet daim tricot Sebra

Ours en peluche sur étagère Histoire d’Ours

Coussin sur fauteuil Zara

Peluche sur cube blanc Renard Maileg

Peluche pachat Moulin Roty

Guirlande tissu gris étoiles fabrication personnelle

Coussin nuage imprimé dalmatien fabrication personnelle

Cactus en tissu fabrication personnelle

+

Interieurs, Amsterdam

L1001268+

Il est déjà bien loin le temps où je parcourais une ville dans ses moindres recoins. Avec notre Victor j’ai pour l’instant à peine le temps de préparer nos voyages. Mais ce n’est pas très grave, je sélectionne en fonction de nos envies et de nos priorités. L’essentiel est de passer un chouette moment en famille !

Voilà quelques « morceaux choisis » de notre voyage éclair à Amsterdam. Après la dernière fois où je vous parlais de la ville et de Jordaan, le quartier qu’on avait bien aimé, aujourd’hui j’avais envie de vous montrer les intérieurs qui m’ont séduits. A la base, je suis déjà très dans l’esprit « cabinet de curiosités » et ambiance feutrée-aux-frontières-de-l’étrange ( jugez plutôt avec la visite de la maison Deyrolle ou le Comptoir Général à Paris ), alors là j’ai été servie 🙂

La visite en photos, donc.

+

Le premier intérieur, ce n’est qu’autre que notre tout petit hôtel The Toren, situé à Jordaan au bord du canal  très cool Keizersgracht. C’est une canal house traditionnelle, soit une maison très ancienne datant de 1618 ( ah ouais quand même ), bien plus haute que large. Et comme elle n’est pas super haute non plus, imaginez son étroitesse. Pourtant, elle est très accueillante, réconfortante pour les temps pluvieux, romantique pour les couples, cossue dans sa décoration. Parmi tous les hôtels de charme qu’on trouver à Amsterdam – et il y en a un paquet ! – il faut préciser qu’on a aussi choisi celui ci car il est vraiment bien placé, proche des rues avec petits cafés, cantines, et shopping.

+

L1001275

L1001276L1001280L1001277L1001283+

Voici un aperçu de notre chambre. Pas immense, mais on ne voulait mettre un budget de fou pour le week end. Les petites chambres sont plutôt fonctionnelles, et même avec un lit bébé, on ne se sentait pas à l’étroit. C’est juste dommage que la vue n’était pas dingue, il y avait du vis-à-vis avec la chambre de nos voisins, mais bon, pas très grave car on était dehors la plupart du temps.

PS. Un petit lutin s’est glissé dans une photo 🙂

+

L1001558L1001561+

Le second lieu est Lion noir, le restaurant dont je vous ai donné l’adresse la fois dernière.

Je ne parlerai pas de ce qu’on y mange, puisque ce n’est pas le sujet du jour. ( si j’ai aimé oui, sinon je ne vous aurai pas refilé l’adresse ). Mais plutôt sa jolie jungle décatie venue d’outre tombe ( je ne parle pas du personnel évidemment ), entre matériaux à l’aspect poussiéreux et cuirs qui ont légèrement soufferts. Jugez plutôt par ce fier paon qui accueille les visiteurs dans la salle du rez de chaussée, flamboyant parmi les murs sombres de la pièce qu’il vous faudra traverser pour atteindre une terrasse cachée dans un patio fleuri et calme. Comme toute les vieilles maisons, la lumière est traversante, et le plafond a beau être haut, cela crée automatiquement un contre jour. Ca rappelle les peintures de Rembrandt du XVII siècle, l’ère du « clair-obscur » hollandais, un de mes courants artistiques préférés quand j’étudiais l’histoire de l’art à l’école – mon côté classique. Il y a quelque chose d’inquiétant dans ces oeuvres, mais aussi de fascinant avec la façon de peindre la lumière, et aussi tous ces symbolisme représentés à travers des vanités. Nature morte qu’on retrouve complètement ici avec les animaux empaillés et les squelettes, les champignons sous cloche de verre, et autres étrangetés …

+

LionNoir1LionNoir2LionNoir8LionNoir7

LionNoirCardLionNoir9

LionNoir12LionNoir10LionNoir4LionNoir6LionNoir3+

Et puis, maintenant un dernier petit tour dehors à la recherche de la lumière ! Et pourquoi pas du soleil ?

+

FacadeNoire1L1001481L1001583L1001414L1001389 copieL1001417L1001450L1001343L1001374L1001401 copieL1001378L1001550L1001448L1001486L1001543+

Baby’s room

pinterest chambre bébé*

Comme toutes futures mamans, je m’occupe de trouver la décoration et des jolis objets pour la chambre du petit prince, qui arrivera cet automne.

C’est un vrai plaisir qu’on se réserve pour lui souhaiter la bienvenue. ( oui et aussi parce qu’il y a des choses tellement ravissantes pour les petits une fois qu’on fourre son nez dedans, qu’on a envie de tout lui acheter, ou devrais je plutôt dire de « tout s’acheter ». Parce que notre petit Stroumpf lui il s’en fiche, ce ne sera pas son soucis principal. C’est davantage un plaisir de maman ( et même si on peut le faire sans que le papa ait son mot à dire c’est encore mieux. ). On se contentera d’un  » oui ma chérie c’est magnifique « , et voilà !

D’ici au mois d’octobre, j’ai encore bien le temps, mais j’aime baleiner me poser tranquillement en faisant des petites recherches sur ce web ( ça fait moins flipper que toute l’armada de produits de pharma à se procurer et les tire-laits ou d’autres trucs encore barbares étrangers à mon quotidien .. ). Ce qui permet d’assouvir mon manque qui revient parfois au niveau de la déco ( ce que je faisais professionnellement avant ), et puis de trouver de jolies pépites créatives. Je vous mets le lien de ma page Pinterest avec tout ce qui a retenu mon attention, page in progress donc :

*

Des jolies choses faites main, j’ai trouvé de magnifiques peluches, des trophées d’animaux qui égaieront les murs de sa petite chambre… dont certaines qui valent la peine d’être partagées. Peut être aurez vous comme moi envie de personnaliser le nid de l’ange avec quelques belles pièces, en qualité plus qu’en quantité. Et même si vous n’avez pas ( encore ) d’enfant, y’a pas de raison à ne pas craquer 🙂

*

fauxfaunalapin

*

En premier voici les créations canadiennes de Fauxfauna, des super petits trophées animaliers en feutre. C’est plutôt très à la mode en ce moment les têtes d’animaux et compagnie, mais celles ci ont leurs particularités. Et même si je pense bientôt commander la tête de cerf au crochet de Anne Claire Petit dont j’adore le travail, je vais mixer une adorable tête de lapin canadienne ( ci dessus ) avec cette dernière probablement et un troisième trophée en peluche toute douce, un ours polaire de Bibib&Co.

*

Voici les coussins dessinés de Francesca Mosmea, sur Etsy. Un autre talent un peu différent. L’effet d’un de ses coussins disposé dans une pièce est saisissant ! Ils ne sont pas très gros, mais c’est un objet adorable de décoration qu’il y a s’offrir là. C’est aussi un chouette cadeau à offrir à prix abordable.

*

FaonMosmea ChatMosmea HerissonMosmea HerissonsMosmea

*

Et puis il y a les peluches poétiques de Tamar Mogendorff, qui m’ont vraiment émerveillées. Elles ont toutes leur caractère propre, sont comme des petites créatures fantastiques qui nous racontent leur histoire. Un vrai coup de cœur, aussi bien pour la chambre de ses enfants ou la sienne ! Allez voir directement le site de la créatrice ici : tamarmogendroff.com.

*

EcureuilTamar LicorneTamar OieTamar PhoqueTamar

*

Bref, ses réalisations sont un peu hors de prix, et même s’il s’agit de pièce unique, on peut toujours – avec du courage et les matériaux nécessaires ! – s’en inspirer et créer les siennes.

Si vous avez vous aussi des découvertes faites main à faire partager, n’hésitez pas !

*

L’appartement

Appart1

*

Voilà que nous allons bientôt déménager et tourner une page de notre histoire dans la capitale espagnole. Cela ne nous arrange guère vu la période ( faire ses cartons à sept mois et des poussières de grossesse n’enchante personne je suppose ), vu que la chaleur sévit déjà et que je serai un peu plus encombrée dans un mois. Lire la suite

Miami !

IMG_9950

*

Welcome to Miami !!

Voilà l’impression qu’on a quand on arrive. Soleil, palmiers, architecture retro, surfeurs déambulants dans la rue.. on a très vite envie de se fondre dans le décor !

Nous y sommes restés tellement peu de temps – une journée – à peine le temps de prendre la température de la ville, mais je vais vous montrer quelques photos prises à la volée. D’ore et déjà je vous averti;  y’a vraiment pas de quoi remplir un carnet d’adresses. Mais c’est tellement une ville fun et si agréable à découvrir – je parle de South Beach seulement – que je n’ai pas pu résister de vous montrer un petit aperçu !

Juste de quoi vous mettre l’eau à la bouche ! Voir de vous donner envie d’aller y passer une semanita, peut être ?

*

IMG_9775

*

Le style Art Deco des bâtiments apportent à la ville un visage rétro et une cohérence architecturale. C’est vraiment joli, j’ai beaucoup aimé.

*IMG_9769

*

No complex.

*
IMG_9777

IMG_9816

IMG_9814

IMG_9772

*

Les photos en extérieur ont été prises sur Lincoln Road, la promenade piétonne remplie de boutiques et de restaurants.

*

IMG_9791

*

Un maxi mojito dans un bar cubain !!

*

IMG_9781

*

La boutique Apple dans un immeuble ancien réhabilité …

*

IMG_9762

IMG_9784

*

Boutique d’articles de surf et galerie d’art Pop.

*IMG_9770

*

Nous sommes aller dîner au Baires Beef, un bistrot argentin où l’on trouve de la bonne viande ( situé sur Lincoln Road ). C’est un peu cher, mais la qualité et là. Le service est déjà inclus dans la note, ce qui est bien pratique. Je vous le recommande.

*

IMG_9786

IMG_9766

*

J’espère qu’il balade aussi les touristes dans l’eau ..

*

MiamiSouthBeach1

*
La vue depuis notre chambre du SLS.
*
IMG_9817
*
Notre boutique hôtel le SLS, digne d’un hôtel de South Beach, baroque et fun à la fois, entre le bon goût ( Starck ? ) et le kitsch ( Starck ? ). Je me sentais pas trop dans le coup avec mon gros ventre et mes chaussures plates, juste un peu en décalage avec la gente américaine décadente qui vient fréquenter les lieux ( le bar et le nightclub ) à la tombée de la nuit ( ou pour un pool-party ).
L’hotel est joli, un effort a été fait dans la décoration colorée et joyeuse pour coller à l’univers de Miami, quelque peu éclectique et extravagant. Les chambres en revanche sont très starckiennes ( = blanches ), quoiqu’élégantes.
Le petit déjeuner ( le seul repas que nous ayons fait sur place ) est absolument délicieux – et copieux ! Matez ces pancakes …
Ca vaut le coup de demander une chambre avec vue sur la plage interminable, c’est vraiment très beau.
La prochaine fois, j’essayerai bien le Surfcomber qui est juste à côté.
*
MiamiSouthBeach3

Beach club deluxe

Amanyara4

*

Je ne poste pas autant de photos d’habitude des hôtels où je vais en vacances, mais celui là en vaut vraiment la peine. Déjà, si je souhaitais vous montrer quelques vues de cette semaine aux Turks&Caicos c’est un peu obligé car nous n’avons pas été ailleurs. La plage, les repas et activités ( soit pas grand chose de nerveux; piscine, Spa, un peu de snorkelling, un peu de vélo …) on n’est franchement pas sorti de l hôtel.

Pour vous dire d’habitude je suis plutôt du genre à vouloir découvrir les environs, pourvu qu’il y ai n’importe quoi de sympathique à aller voir. C’est plus un prétexte pour ne pas rester à glandouiller sur la serviette et d’avoir le sentiment d’être  » aller chercher  » un peu d’aventure. Je ne tiens pas en place. Je n’aime pas trop me sentir dans la peau du touriste qui reste où on lui dit de rester.

Bon, en Inde par exemple, ça prend plus de sens, l’aventure est au coin de la rue … Sur cette île des Caraïbes, c’est carrément l’inverse, y’a pas grand chose à faire. Et puis pour une fois, grossesse oblige, je ne venais rien chercher d’autre que le rien-foutre au bord de la grande turquoise. Ça a été un vrai bonheur, et ça faisait bien longtemps, de se laisser chouchouter par le personnel de l’hôtel qui est très doué pour ça !

On dit que le second trimestre est l’idéal pour partir en couple et d’en « profiter » avant l’arrivée du bébé. En effet, c’est une opportunité à ne pas rater ! Il ne faut pas hésiter à prendre soin de soi avant d’avoir les bras bien occupés 🙂

*

Et je peux vous dire que dans cet état, on apprécie carrément qu’on vous apporte une bouteille d’eau glacée jusqu’à votre transat sans que vous ayez à lever le petit doigt. C’est aussi ce service qu’on paie dans ce genre d’hôtel, mais on y va pour ça en grande partie.

Ensuite, c’est un endroit vraiment très beau, il est ultra-contemporain et soigné. Je suis sensible à l’architecture de part mon métier. J’ai beaucoup apprécié les espaces dessinés dans l’hôtel pour recevoir les hôtes. Les pavillons privés sont très hauts de plafond ce qui est super agréable, la vue de chacun est dégagée, et l’environnement extérieur vous apporte de l’intimité et du calme. Vous ne croisez quasiment personne, même quand l’hôtel est plein. C’est très appréciable, et pour moi c’est ça le luxe. Déconnection totale garantie.

Petit plus; on m’avait préparé dès notre arrivée un oreiller spécial grossesse. Une attention personnalisée que j’ai beaucoup apprécié.

Bref, je ne sais pas où terminer les éloges de cet endroit ( ce que je fais assez peu souvent ), peut être par le restaurant du soir qui est excellent ?  la plage de sable fin que vous avez dû voir auparavant ? Je n’ai pas trouvé de reproche à faire à cet hôtel, non vraiment je ne vois pas..

Je vous laisse découvrir par vous même ce petit havre de paix.

*

IMG_9883

Amanyara3

AmanyaraBike

TurksCrossing1

TurksPavillion

Amanyara2

IMG_9890

TurksCrossing2

TurksPlaya

IMG_9850

TurksBar

IMG_9874

*

Amanyara

Turcs&Caicos

*

Amanyara1