San Francisco, 1.

SF1

Les jolies façades des maisons victoriennes.

+

Dans ce voyage de l’été dernier sur la côte ouest des Etats Unis, c’est à San Francisco que nous avons choisi de nous poser pendant une semaine pour tenter de découvrir ce qui fait le succès de cette ville si particulière. Et bien ! je suis encore sous le charme.. Mais bizarrement, ce n’est pas tout de suite que ce charme a opéré. Je vous raconte, le souvenir est encore frais même si le voyage date ( déjà !) de l’été dernier.

Nous avons loué un appartement dans une petite maison victorienne via AirBnB, dans le quartier calme de Richmond.

Pour une première dans cette immense ville, on ne savait pas trop par où commencer. On s’est donc dit que c’était plutôt bien situé situé par rapport à nos points d’intérêts, à savoir pas très loin du fameux Golden Gate bridge, à 10-15 min. à pied du parc portant le même nom, des célèbres Painted Ladies, de Haight Ashbury, de Mission District… Bon, et surtout du Golden Gate Park, un fabuleux parc qui nous a valu de grandes ballades. Ahhhh voyager avec un enfant 🙂

+

TrajetPortSF

CoastalStarlight

TrajetPortSF2

SFBaie

Les eaux turquoises de la baie de San Francisco.

+

Portland – San Francisco

Avant notre départ nous avions réservé le trajet de Portland à SF via le site de l’Amtrak , qui est même traduit en français.

Depuis Portland nous avons pris un train qui a mis 18h pour parcourir tout le trajet, et avant d’entrer dans la baie de San Francisco, un trajet en bus supplémentaire car la route costale ne pénètre pas dans la baie. Il y a eu également 2h de retard, donc soit 20h en définitive. Ce qui est vraiment très long avec un bébé.. On pensait bien dormir dans les couchettes et arriver frais à SF… Euh pardon ?? Ouais ouais je sais j’ai dû me faire très mal à la tête le jour de la résa des billets ou je pensais très fort à l’exotisme de faire un voyage type Orient Express-grand-luxe-madame, mais ça n’a pas été le trajet serein dont nous avions rêvé. Voilà voilà. Des matelas super fin et donc de l’inconfort en cabine ( qui était un mouchoir de poche ), c’est déjà le (mauvais) point principal. Ensuite, moi qui n’avais jamais dormi dans un train, et bien ça tangue comme un bateau, ça tchoutchoute un peu tout le temps la nuit et ça vous empêche de dormir. J’ai dormi avec mon fils, qui m’a boxé le côté droit toute la nuit donc il a fini de m’achever ( lui il a bien dormi par contre !). Mais pas regretté pour autant d’avoir laissé le couchage du haut à mon mari ( qui lui, a eu l’impression de dormir penché comme dans le Titanic avant de sombrer et d’avoir le sang qui lui remonte dans le cerveau …). Bref, on était pas très frais le matin et on a dû attendre un bon moment avant de se doucher avant de poser nos lourdes valises en milieu d’après midi dans l’appartement de San Francisco…

Mais, il faut dire qu’on a aussi traversé de très beaux paysages de l’Oregon jusqu’au nord de la Californie, on a aussi très bien mangé ( le prix des billets inclut tous les repas, nappe blanche et vin de Nappa Valley s’il vous plait ), et le service est très aimable comme partout aux Etats Unis. Mais si c’était à refaire, nous prendrions l’avion, on gagnerait un temps considérable versus l’économie d’une nuit d’hôtel … Quelques photos  ci-dessus pour donner une idée.

+

AppartSF

+

Notre pied à terre à San Francisco, l’appartement à la planche de surf.

Credit photo de Megan la propriétaire, via AirBnB.

Nous sommes arrivés l’oeil vitreux tel des poissons pas frais à San Francisco, après donc 20h de train, 1h de bus et 20 min de taxi. On a passé le reste de la journée à s’installer dans le charmant petit appartement à la planche de surf, ci-dessus. CALIFORNIE NOUS Y VOILA:)

AppartSF3 SFAppart6

+

San Francisco, ses maisons bleues, ses collines

Et bien oui ! Depuis ma jeunesse, j’ai en mémoire cette chanson si connue de Maxime Leforestier « San Francisco ». J’avais en tête un véritable cliché de cette ville. Et comme beaucoup d’entre vous je me demandais où pouvait bien se trouver cette fichue maison bleue adossée à sa foutue colline.

C’est que, disons-le, San Francisco est un champs de collines, et des maisons bleues il y en a dans tous les quartiers. Pour en finir avec les demandes incessantes de nos parents ( avec lesquels on partage donc les mêmes clichés visiblement ), on a fini par checker où elle se situait. Au numéro 3841 de la 18ème rue dans Castro. Mince je crois qu’on l’a raté, je ne sais plus trop – il y a tellement de belles maisons victoriennes ! J’avais les yeux en l’air dans mon objectif constamment. Je ne m’attendais pas à ce que San Francisco soit un bijou d’architecture, c’est absolument charmant. Et puis la lumière de Californie illuminent incroyablement les photos.

+

SFRoad3

SFHouse4

SFRoad2

SFHouse8 SFAshbury2SFHouse5

SFAshbury1

+

Haight Ashbury

C’était le quartier des beatnik dans les 50’s, devenu ensuite celui des hippies dans les 60’s, aboutissement d’un mouvement social nés en réaction après la Seconde Guerre Mondiale. Pacifisme, drug’s and rock’n’roll ont fait de ce quartier un lieu unique au monde, qui rassemblât l’été 1967, à son apogée, des milliers de jeune venus pour le célèbre « summer of love ». Aujourd’hui, il reste de cette époque toutes ces maisons colorées aux ornements un peu loufoques qu’on s’émerveille de découvrir, intactes, aux façades de cabinets de voyance, et autres choses mystiques…

Dans le quartier, on peut visiter le musée du tatouage, faire le tour des vieux disquaires, shopper dans les friperies mais aussi dans les boutiques de petits créateurs, se faire une cantine chic et bio, le quartier est en pleine mouvance. L’esprit hippie n’est plus aussi présent qu’avant, mais c’est toujours un très beau quartier touristique à découvrir.

Un peu dur ceci de trouver un petit café où se poser pour se rafraîchir sous le soleil de plomb du mois d’août.. il y a bien le Dolores Park Café, pour une pause sucrée en face du parc du même nom, mais sans clim, mais avec connexion internet par contre.

On a poussé un peu plus loin à pied pour trouver le si recommandable Tartine Bakery, une pâtisserie aux accents français qui met d’accord tous les voyageurs. En effet c’est vraiment très bon, ils font du pain incroyable et les gâteaux sont excellents, quoique très chers. Ca ne désemplit pas, nous avons eu beaucoup de chance d’avoir une place pour s’asseoir, car même avec un bébé, on ne vous cède pas sa place.

SFChurchAshburySFHouse10SFTartineSFTartine2SFRoad5 SFDoloresParkSFTarotSFVictor2 copieSF2SFHouse7SFHouse6SFRoad4SFstreetart1 copie+

Pas évident de commencer par un bout, San Francisco est un très très gros morceau. Je vais donc simplement vous raconter ce que l’on a fait plus ou moins dans l’ordre, d’après mes souvenirs 🙂

Le lendemain de notre arrivée, nous sommes allés nous promener dans le quartier sans « visite guidée », au gré du paysage urbain, de l’architecture, des jolies boutiques et terrasses. Comme seul but d’arriver au Golden Gate Park un peu plus tard. On s’est vite rendus compte qu’on devait absolument mettre le frein à la poussette, sans quoi on risquait de voir notre Victor dévaler les rues à toute allure. Je dois dire que les pentes sont plutôt impressionnantes… Au quotidien ça ne doit pas être super pratique ( chéri, oublie pas le pain !! ), même si cela fait aussi le charme de San Francisco. La ville est immense, et avec ce relief capricieux jouer aux touristes devient vite usant, la chaleur du mois d’août en plus.. on était bien contents de se mettre au frais dans le parc qui lui est complètement plat.

+

Le Golden Gate Park

C’est vraiment le premier endroit qu’on a découvert. Il est absolument magnifique. C’est une grande bande végétale qui s’étend du centre ancien depuis Haight Ashbury jusqu’aux plages du littoral ouest.

Je crois qu’on n’en a jamais fait le tour en une fois tellement il est étendu. C’est sans aucun doute le parc de rêve que toute les autres grandes villes du monde jalousent. A l’intérieur, on y trouve, mis à part une végétation superbe et superbement entretenue, des allées royales pour joggers, vélo ou familles, des aires de pic nic propres, une fabuleuse roseraie,  le De Young Museum, l’Académie des Sciences de Californie, un aquarium, un japanese tea garden aussi beau qu’à Kyoto, bon je continue ? Un jardin botanique, un golf, tennis, du tir à l’arc, du baseball, des bassins d’apprentissage à la pêche, des lacs, des fontaines ( Strawberry Hill ), le très célèbre conservatoire aux fleurs, un champs de polo, les écuries de la police montée, un paddock à bisons, et le plus beau manège en bois que je n’ai jamais vu ( admirez le ici ! ) ! Et le best, c’est que vous arrivez sur Ocean Beach en le traversant vers l’ouest.

Toutes les infos sur le parc sont à découvrir sur leur site.

GoldengatePark10

GoldenGatePark8

GoldenGatePark2

GoldenGatePark3

GoldenGatePark7

GoldengateParkConservatory2

GoldenGateParkConservatory3

+ The Conservatory of Flowers +

GoldenGateParkRoseraie

+ La Roseraie joliment fleurie +
GoldenGatePark11

+ Les apartés botaniques du parc +

GoldenGateParkConservatory1

GoldenGatePark1GoldenGateParkIce

GoldengateParkIce2

+ Twirl & Dip +

Le seul glacier type Sunday du parc, irrésistible ! Là aussi une queue de fous et d’ailleurs ça parlait pas mal français autour de nous … 
GoldengatePark5

 + Japanese Tea Garden +

J’ai tellement aimé le jardin japonais du parc que j’ai fait un véritable reportage photographique dessus. Je vous montre les plus jolies photos, à l’heure où le soleil commençait à descendre. Ça peut sembler un peu hors sujet, mais San Francisco est une ville hautement cosmopolite.. Japantown est le grand quartier de la communauté japonaise, Chinatown serait le plus grand rassemblement de chinois hors de Chine… Latinos et frenchies se comptent en nombre. Bref, je vous recommande de visiter ce jardin absolument magique qui ne prend pas tellement de temps et qui est peu coûteux. Pour avoir le privilège de déguster un thé matcha par contre, c’est sûrement mieux d’y aller en matinée car c’est un endroit qui devient vite bondé..

JapaneseGarden2JapaneseGarden1BJapaneseGarden4JapaneseGarden3JapaneseGarden5 JapaneseGarden7

+ Ocean Beach +

Il y a certaines plages de San Francisco depuis lesquelles on peut se baigner tout en observant la pont. Ce sont celles qu’on voit en photo sur les guides touristiques. Mais, très proche de la route, ce n’est pas très agréable car bruyant et bondé. Beaucoup de voitures s’arrêtent au niveau des points de vue – il y a une sorte de belvédère d’où on peut se prendre en photo avec le pont en toile de fond – Sinon Baker Beach est la plus proche du pont c’est très joli mais on ne s’y baigne pas vraiment car il y a des courants dangereux et pas de rochers.

Si avez envie de votre tranquillité, passez ces plages et arrêtez vous à celle qui débouche sur le Golden Gate Park, la Ocean beach Fire Pit qui est en face du Beach Chalet Brewery & Restaurant. C’est un restaurant panoramique sur la mer en bordure du parc. Nous n’y avons pas été, mais il a le mérite d’exister dans une zone familiale qui n’offre pas vraiment d’autres endroits pour s’arrêter. Dans le Parc nous n’avons pas trouvé d’autres restau/snack pour déjeûner, c’est peut être là le seul point noir de ce fameux parc. On s’est rabattu sur un stand de hot dog, ça a fait l’affaire 🙂

Sinon la plage avec un bébé et bien c’est pas délirant, Victor a râlé tout le temps à cause du sable. On est resté une petite heure, de quoi faire un bain de pied, et puis l’eau c’est un peu la Bretagne il faut pas être frileux. Puis on s’est baladé le long de la plage sur la promenade cimentée.

OceanBeach2 OceanBeach3SFCoastalRescueOceanBeach4SFGround+

Voilà pour le moment ! La prochaine fois je vous emmène dans le Downtown, à Twin Peaks, et Fisherman’s wharf…

+

Un commentaire sur « San Francisco, 1. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s