Tokyo, 2.

IMG_8029

*

Tokyo au petit matin, depuis notre chambre. Des buildings à perte de vue. Ca peut paraitre étrange, mais je crois que j’ai rarement vu une aussi belle vue sur une ville. C’est magnifique !

( Légende des photos à la fin )

*

IMG_7995

IMG_7264

IMG_7970

TokyoExperience

TokyoMirror

*

Odaiba, terre émergente de l’innovation

Lors de notre safari photos, nous sommes montés sur le très impressionnant Rainbow Bridge, qui offre une vue éloignée et globale de la baie de Tokyo reliant la ville à Odaiba, une île artificielle abritant les architectures les plus innovantes et de nombreux centres d’intérêt – dont le musée national des sciences émergentes et de l’innovation ( Miraikan ), et le Rinkai Disaster Prevention park. C’est entre autres pour les visiter que nous sommes allés dans cet endroit un peu particulier, en prenant la ligne de métro aérienne ( trop canon ! ).

Au Miraikan, il y a une section robots super cool, nous avons pu voir Asimo en démonstration shooter dans un ballon et danser la macarena, c’était amusant les enfants ont adoré ( et nous aussi ! ). Il y a un milliard d’expériences divertissantes ouvertes aux petits comme aux grands pour découvrir et comprendre, c’est un endroit épatant où on peut rester des heures.

Au Rinkai, nous avons bravé le feu et la panique dans une reconstitution très réaliste d’un quartier de Tokyo après un séisme ( j’exagère un tout petit peu ), à travers lequel vous devez effectué un petit parcours avec un questionnaire testant les réflexes de survie et d’aide aux victimes. On apprend ce qu’il faut faire, et aussi ce qu’on ignore souvent, c’est qu’à la suite d’un tremblement de terre il faut pouvoir se débrouiller pour survivre 72 heures en moyenne avant l’arrivée des secours ! Un poil moins ludique que le Miraikan, mais vraiment intéressant ( et utile, sait on jamais ! ) d’apprendre tout ce qu’on peut faire avec du scotch ou des sacs plastiques… ce sont les objets du quotidien, qui nous entourent, et aident au mieux à la survie. Bon, le passage dans l’ascenseur où vous êtes un peu secoué vrai-faux séisme oblige, puis dans le noir est un peu flippant quand même !

Un peu plus tard nous avons aussi croisé le chemin d’un Gundam grandeur nature ( soit très, très grand ), au pied d’un des nombreux centres commerciaux.

Bon, et à Odaiba, il y aussi une plage, mais ce n’est pas conseillé de s’y baigner ( sauf si vous voulez perdre votre peau ).

Voilà pour vous donner une petite idée des lieux, pas si visités que ça par les touristes occidentaux, c’est un peu dommage, car pas moins intéressants, on a appris pas mal de choses là bas qui sortent un peu du parcours touristique habituel.

*

IMG_7277

IMG_7164

IMG_6827

IMG_7199

TokyoStation

*

Etiquette

Comme vous le savez sûrement déjà, l’étiquette est très importante au Japon. Au delà des simples règles de bon sens, il y en a d’autres avec lesquelles ça ne rigole pas, mais on ne nous en voudra pas si on sèche, petits touristes occidentaux que nous sommes ( mais quand même, ne pas planter ses baguettes dans le riz ! ). Par exemple, quand on est japonais, on se salue 15 fois au moins, on remercie 15 fois aussi ( de différentes manières sinon ce n’est pas drôle ), on est toujours très désolé même quand ce n’est pas de notre faute, on ne s’adresse pas à n’importe qui n’importe comment en société. Il y a du coup plusieurs niveaux de langage, et c’est aussi pour ça que le japonais nous semble si compliqué à maîtriser.

C’est pourquoi on peut se sentir un peu largués, mais on peut toujours observer les gens autour de nous pour s’en rendre compte ( qu’on est largués 🙂 ). Enfin c’est vraiment très, très différent de chez nous.

J’ai trouvé très élégant la façon qu’ont les gens de nous donner les choses ; à deux mains en portant l’objet vers nous un peu en hauteur, et de s’incliner légèrement. Je vendrai bien mes cookies comme ça maintenant tiens.

*

Pas de graffitis

Vous en connaissez beaucoup des villes, vous, où il n’y a PAS de graffitis ? A Tokyo, j’ai bien écarquillé les yeux, je n’en ai vu aucun, alors que c’est l’expression artistique urbaine dans toute sa splendeur ( ou alors est ce le saké ? ). ( non, pas le saké comme expression artistique, vous êtes fous ou quoi )

*

IMG_7331

photo 2

TokyoStreetstyle

IMG_6929

*

Jardin

Dès qu’on s’éloigne des grands axes urbains et qu’on s’enfonce un peu plus dans les petites ruelles, en bas de chaque bâtiment, il y a un jardin. Micro jardin en pots le plus souvent, ils donnent du charme et de la fraîcheur en pleine ville, et dans certains endroits de Tokyo on se croirait à la campagne, si si. Plus un bruit, seuls des vélos passent. J’ai compris que c’était un moyen de transport que les gens adoptaient surtout pour circuler dans leur quartier, et c’est assez charmant, de voir cohabiter le vélo avec le mode de vie urbain ( CE qui signifie de façon plus civilisée qu’à Paris ).

*

IMG_7202

IMG_6835

IMG_6788

IMG_7976_2

TokyoManga

*

Toilettes

En plus d’être propre et de ne pas sentir le toilette, les wc japonais sont une des meilleures avancées technologiques de notre génération, mais si ! je vous en donne la preuve; chauffantes, à jet d’eau divers ( attention quand même ça peut surprendre ), avec désodorisant et bruits de petits oiseaux qui chantent, voir même de fausse chasse d’eau ( parfois les deux sont disponibles dans un même temps, une vraie cacophonie ). Bref, il faut pas non plus risquer de perdre la face quand on va au petit coin.

*

Style

C’est surtout la mode homme qui a le plus retenu mon attention. C’est plus fun que chez nous, en dehors du costume des salary men. On a vu fleurir des chemises à la cool motifs plutôt chouettes, des shorts chics et des chapeaux de paille mais le week end surtout ( faut pas pousser non plus ), en toute élégance. Les japonais ont pas mal de style, et il y a un choix énorme dans la mode homme ( l’un allant de paire avec l’autre ). Mon chéri s’est un peu lâché, bref craquages multiples. Heureusement que j’étais là pour porter les sacs l’encourager 🙂

Non mais sans blague, j’ai adoré faire les boutiques des garçons, tellement fun !

Sur Omotesando ( je vous reparlerai de cette avenue très sympa ), c’est un défilé de mode permanent ( je parle plus des filles, encore que … ), du coup on voit une multitude de photographes de street style agglutinés sur le côté, en attente du look de la mort. Enfin pas besoin d’être fashion photographe pour le voir, la jeunesse hyper branchée évolue partout autour de vous ; s’habiller de façon ordinaire ferait presque figure d’exception.

On finit par être gagné par la fièvre du shopping à son tour, et c’est absolument terrible, mais ça je vous en parlerai la prochaine fois !

*

IMG_7965

IMG_7966

IMG_8014

IMG_6951

IMG_1013

IMG_8021

IMG_8010

*

Légende des photos.

1 Vue du Park Hyatt. 2 Panneaux pub sur Omotesando. 3 Lanternes de papier, Asakusa. 4 Ruelles proche de Cat Street, Harajuku.

5 Au Miraikan. 6 Shibuya, entrée de building facettes miroir. 7 Entrée d’une izakaya ( bistrot japonais ). 8 Shibuya le soir. 9 Tour Jean Nouvel à Shiodome. 10 Pâtisseries japonaises à base de haricot rouge. 11 Quai de métro. 12 Vitrine à Cat Street. 13 Chaussons de ninja, Tabi-ji shop. 14 Shibuya, looks. 15 Maisons traditionnelles sur l’île aux pêcheurs. 16 Lanterne. 17 Shiodome, attractions d’été. 18 Plaque d’égouts pas comme chez nous. 19 Près de Cat Street, robe comics. 20 Voeux sous forme de mangas dans le quartier des geeks Akihabara. 21 Jardin en pots. 22 Harajuku. 23, 24 et 26 Vue de Tokyo du Park Hyatt. 25 Voeux en papier.

*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s