Tokyo, 1.

Tokyonight2

*

La première chose que j’ai pensé après être arrivée à Tokyo; c’est que les japonais avaient tout compris. J’ai été soufflée par cette ville et par ses habitants, et leur manière de vivre si particulière, leur flegme, leur respect. Elle pulse au rythme d’un dynamisme incessant entre traditions et modernité. C’est sans doute ça qui la rend si riche d’intérêt, si attractive.

Elle ne semble jamais s’endormir, ni jamais ne s’arrête ( de consommer .. ).

*

TokyoGundam

TokyoSensoJi4

TokyoHarbour1

*

Premier jour, un peu partout dans Tokyo.

Nous avions réservé un street safari photo en compagnie d’un photo-reporter français vivant sur place.  L’approche me plaisiat car ça nous permettait de traverser la ville pour aller trouver différents points de vue et donc de se rendre compte de son immensité et de sa diversité; ensuite nous pourrions plus facilement l’appréhender ( enfin; c’était ce que nous pensions .. ). L’expérience; en plus d’être vraiment sympa, a été en effet intéressante. Ca nous a permis d’avoir des échanges et le point de vue sur le pays avec notre « guide » local, expatrié donc avec du recul. On a fait une terre de photos, sous une chaleur dense et humide qui te font coller tes habits à la peau et te donner l’envie de plonger la tête la première dans le fleuve Sumida. Voici quelques clichés du raid photo !

*

Morceaux choisis

Oh et puis, je n’ai pas trop envie de raconter le voyage de façon chronologique; mais plutôt comme un ressenti. Comme je le disais juste avant au-dessus, c’est difficile de se faire une idée du centième de la capitale. On ne « fait » pas Tokyo,  même en plusieurs jours. C’est plutôt le genre de ville qui te prend et qui te secoue. C’est pourquoi j’ai posté les photos sans ordre mais avec contraste, de façon éclectique, au final je trouve ça plus cohérent par rapport à ce voyage.

*

IMG_6895

TokyoShibuya1

TokyoGeisha

Tokyoharbour2

*

Respect

La première chose qui me vient à l’esprit et que l’on expérimente partout, en arrivant au japon. C’està la suite que nous réalisons que nous avons un sérieux et urgent problème à régler avec ça ( si vous ne l’aviez pas déjà constaté avant ). Cela passe par des règles simples de vie en société, du bon sens tout simplement; faire la queue sans doubler ( et sans râler ), ne pas bascouler les gens qu’on croise ( d’ailleurs, au Japon, on n’est pas fan des contacts physiques, on a tendance à éviter les gens voilà sans doute pourquoi ), entretenir la propreté des lieux, le respect des lois etc etc … du basique ! Ca semble si évident ensuite..

*

Shibuya

L’expérience du plus grand passage piéton été impressionnant, amusant, mais vraiment pas stressant ! Les gens ont tendance à éviter les contacts physiques entre eux, c’est sans doute pour ça qu’on ne vous bouscule pas et qu’on ne se sent pas agressée dans une marée d’individus, on n’est pas à Chatelêt les Halles.

Un classique, mais c’est dommage de venir à Tokyo sans y passer traverser ! Les photos sont plus parlantes que les mots, donc je n’en rajoute pas.

Pour avoir une super vue sur le crossing, il nous a suffit de monter au Starbuck qui donne directement sur la place et de prendre un café près de la baie vitrée. On y est restés un petit moment, jusqu’à la tombée de la nuit. Le meilleur spot photo !

*

TokyoShibuya5

TokyoBike2

IMG_6898

TokyoPandaCar

TokyoDear

TokyoSensoJi2

*

French Touch

Les japonais aiment bien la France; alors ils aiment mettre des noms français un peu partout. Olive des Olive, Vie de France, Cocue ( oui oui, vous lisez bien, cocue .. ). Il y a des fautes, c’est parfois approximatif ou étrange ( cocue, non vraiment ?! ), mais c’est mignon.

Les boulangeries dans le style français ont tendance à se développer, et alors on ne parle même plus des crêperies ! Ici on croule sous l’avalanche de crêpes. On en a même essayé une, et bien c’était vraiment comme chez nous, c’était très bon !

Tout cela est dûe au syndrôme parisien, nous a t on expliqué. Beaucoup de japonais(es) vievent avec une admiration folle pour notre capitale, son image romantique et pour la grande Amélie ( Poulain ! ). Et beaucoup d’entre eux déchantent quand ils viennent en voyage à Paris. C’est bien dommage !

*

Lever de coude

C’était encore les vacances, et donc on a vu pas mal d’étudiants sortir de bars et de clubs titubants, pas vraiment en état ( à ras le trottoir, et aussi en pleine journée mais que fait la police 🙂 .. ).. apparemment tenir l’alcool c’est pas leur truc. Ou peut être, comme les salarymen, le) verres entre collègues après le travail n’ont pas d’autre but que vous mettre une mine, disons le franchement, le plus vite possible.

Pour ma part, je ne bois pas beaucoup et je n’aime pas la bière, espagnole ou japonaise, la seconde étant très légère ça peut encore aller à la rigueur. Par contre, le saké passe plutôt bien en fin de repas bien frais ( ou chaud c’est pas mal non plus ). J’ai beaucoup aimé le « sparkling » saké, comme on nous l’a traduit, qui semble être un mix entre du saké et du champagne ( ou du mousseux ? ), en tout cas c’est léger, pleins de bulles, rafraichissant, et ouhh … Qu’est ce que ça se boit bien !

*

TokyoGreen1

TokyoIcecream

TokyoNight1

*

Légende des photos.

1 Voies dans Shinjuku. 2 Gundam à Odaiba ( voir Tokyo.2 ). 3 Lanterne géante au temple Senso-ji. 4 Port industriel, baie de Tokyo. 5 Okonomiyaki, « l’omelette » japonaise préparée devant vous sur une plaque chauffante. 6 Shibuya crossing. 7 Fille en kimono. 8 Port industriel. 9 Shibuya crossing. 10 Vélo flou. 11 Okonomiyaki. 12 Panda bus, Asakusa. 13 bar Dear stage. 14 Senso-ji. 15 Jardin de ville. 16 Kakigori, la glace japonaise à base de glaçons pilés. 17 Tokyo la nuit, et ses lumières rouges clignotantes, magique 🙂

*

6 commentaires sur « Tokyo, 1. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s