Céramique: les prémices d’un projet

*

Vivre en Espagne a changé beaucoup de choses chez moi; ma façon de voir l’environnement extérieur, prendre les choses de la vie comme elles viennent, ne pas trop prendre au sérieux certaines autres.. et en entreprendre de nouvelles.

Ca a pris du temps, ce n’est pas fini mais bien entamé; j’ai toujours pensé qu’un jour je mettrai mes mains dans la terre pour façonner les idées qui patientent dans mes cartons depuis un moment. Je n’avais jamais pris le temps, ou je n’en ai jamais eu réellement l’occasion : créer des objets en céramique.

Avant de partir de Paris, j’avais dessiné et fait protéger un projet auquel je tiens tout particulièrement, une série d’objets destinés aux arts de la table inspiré de la culture asiatique. Je voulais d’abord trouver une fabrique qui me réalise des prototypes ( pour mon compte professionnel; je suis décoratrice et designer indépendante ) puis de les produire à petite échelle, et pour moi, l’Espagne ( avec le Portugal ) sont les pays fabricants européens très productifs dans ce domaine. Donc, vivant désormais à Madrid, ce fut l’occasion de lancer l’aventure.

Puis je me suis rendue compte qu’avant d’entreprendre toute démarche, j’avais envie d’y mettre une part importante de moi même, j’avais envie de le façonner exactement à ma convenance, du mieux que je pouvais, ces premières pièces.

J’ai trouvé quelques temps plus tard un chouette atelier de jeunes céramistes dans le centre de Madrid. Avec mon pauvre espagnol j’ai essayé d’expliquer ce que je voulais faire, avec dans les yeux les couleurs des émaux étalés sur des rondelles de grès. Ca m’a fait rêver, je crois que le soir même, j’ai rêvé d’avoir fait du tour ( pas comme dans Ghost einh ! ). J’ai trépigné toute la semaine avant le premier atelier. Et ahhhh enfin, le jour arriva.

C’était à peu près comme je l’avais imaginé, mais en beaucoup plus dur; Exit l’image de Ghost et le tour magique avec lequel tu ne fais qu’un. J’ai ramé les premières séances car mes mains faisaient n’importe quoi avec la terre, la terre devenait folle, se déformait et parfois sautait par terre. J’en avais jusque dans les cheveux.

On a finit par m’aider à fabriquer des moules, des tas de moules, car mon objet rien qu’à lui seul en exigeait six. J’ai vomis du moule quelques temps. Les premiers essais n’étaient pas franchement une victoire, j’étais même assez déçue. J’étais pressée, je voulais que ça rende et commençais à me décourager et aplatir ma tasse comme une crêpe.

La céramique demande beaucoup de patience, j’ai fini par aller à son rythme, et j’ai commencé à voir les fruits de mon travail le jour où je n’ai plus cherché à avoir du résultat. Sans en dire plus pour l’instant sur l’avancement de mon petit projet, j’ai mis quelques images qui en parlent assez bien. D’autres ne devraient pas tarder …

*

7 commentaires sur « Céramique: les prémices d’un projet »

  • Oh la la c’est tres tres chouette !!L Enormes felicitations !! Et j’ai hate d’en voir encore plus….
    La sensation de la terre sur les mains c’est vraiment sympa et ca doit rappeler la pate a modeler de notre enfance 😉

  • j’adore 🙂 hâte de voir la suite!!! tes trois petits vases/bols sur pieds sont superbes
    j’ai une amie qui en faisait et effectivement ce n’est pas évident à maitriser me disait-elle

  • @ A 13zor
    Non vraiment pas, ça a l’air facile mais ça ne l’est vraiment pas ! Il faut s’armer de patience ..

    @ Surfcity
    C’est un vrai plaisir régressif !et c’est amusant de voir ce que chacun fait à la base avec la même pâte de terre ..

  • c’est très joli en tout cas! ça promet! j’aime bien cette matière justement car elle n’est pas si immédiate, la travailler demande du temps, et ce qui en sort est forcément plus personnel…

  • Je découvre ton blog par hasard, en cherchant le nom d’une boutique à Madrid. Et puis j’y suis restée, feuilleté tes articles. Ton post sur ton imaginaire qui s’envole avant le premier jour de tour m’a fait sourire, j’ai vécu la même chose. Mais que c’est dur ! Maintenant je suis des cours de céramique sans tour, beaucoup plus de satisfaction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s