Quand te reverrai-je …

*

Pays merveilleux ..

*

Et c’est vrai en plus; une petite semaine le nez à l’air pur à 2000 mètres d’altitude, skis au pied et moufles aux mains, en avant toute mes amis pour quelques lignes sur notre séjour au pays de Jean Claude Dusse ( désolée ma blague est complément nulle, pffiouu. ), au pays merveilleux de la haute montagne plutôt, Val d’Isère la magnifique. Youhouuu ! La montagne, ça vous gagne, on le sait tous.

*

Je n’ai jamais vraiment skié. Plutôt suivi des groupes en week end en me demandant comment j’allais faire pour m’arrêter, d’une façon très approximative dans tous les cas, pas vraiment gracieuse. Et pour ça, je n’aimais pas le ski. J’avais la désagréable sensation de ne pas être à ma place, comme un lamantin dans un magasin de porcelaine. ( l’éléphant, c’était pas assez parlant )

Et puis, cette semaine là – dont je suis revenue vous en conviendrez -, j’ai pris des cours. La dissociation des jambes, le poids du cours, et, le ( fameux ) planté de bâton… Il faut se qu’il faut quand on part du plus bas niveau  » je ne sais descendre les pistes que parce que le poids de mon corps m’entraîne vers le bas ». Lamantin spirit.

Je me souviens de ce qu’avait dit mon cher mari le premier jour au moniteur ESF ‘ C’est surtout pour elle’. Merci, merci …

Pour le moniteur, c’était surtout pour les deux, bon oui et en fait quand même plus pour moi, pour éviter de descendre comme la plupart des skieurs, soit rapidement mais en manquant de technique ( donc soit dangereusement, soit gauchement ). Attention einh, je ne dis pas que je suis une star de la glisse maintenant, loin de là, je dois admettre que je n’ai absolument aucun style, avec mon casque et ma grande veste orange, on dirait un petit gamin de 12 ans, tout aussi gauche.

Mais depuis, j’ai une brève idée de comment faire un virage, avec la possibilité de pouvoir accélérer et non pas de me laisser glisser comme un paquet de lessive qui dérape à chaque fois en produisant un RRrrhhhh…. derrière soit, comme les snow mais sans snow.

Je suis donc assez contente des progrès, et si vous voulez vraiment optimiser votre journée selon le temps/votre forme physique/l’affluence de skieurs, je vous conseille vivement de prendre un moniteur sur une journée. Ca permet aussi d’éviter les hors pistes tragiques, quand on ne connait pas le domaine … et d’écouter de sympathiques histoires sur la montagne en buvant le meilleur vin chaud du coin.

*

Tout blanc, tout givré, tout beau. Des jolies images des cimes toutes blanches du pays merveilleux. Val d’Isère est une station exceptionnelle de par son domaine skiable et son environnement. Il parait que le ski d’été est super, ça nous donne bien envie d’y retourner quand la douceur se sera installée …

*

Hôtel Lodge Avenue, moderne et cosy.

*

5 commentaires sur « Quand te reverrai-je … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s