Mon petit atelier

 

Cela fait un moment que j’avais très envie de vous ouvrir les portes de mon petit bureau-atelier, là où je travaille, là d’où partent mes idées parfois un peu barrées ( et là aussi où se concentrent tous les bugs de ma petite entreprise de déco, on n’a rien sans rien .. ).

Bref, en m’installant à Madrid cet automne, j’avais besoin de trouver un endroit qui me permette de m’étaler un plus qu’à Paris, un endroit lumineux où les bonnes ondes affluent ( mmhhh.. Esprit du Grand Sioux t’es dans la place ? ).

Chose pas facile, le critère espace de travail était primordial dans le choix d’un appartement puisque je travaille la plupart du temps à la maison, sauf quand je suis en déplacement à Paris, où je rencontre mes bugs en personnes.

Chose faite; nous avons pu emménager dans une sorte de loft avec une mezzanine qui était déjà aménagée en bureau, là ça a matché; je me suis de suite projetée.

Mais restait ensuite à le personnaliser. C’est petit à petit que j’ai commencé à remplir les casiers en disposant mes revues et livres, des planches d’ambiance, une série d’échantillons suspendus à des petites pinces en bois ( en location pas évident de faire des trous aux murs ), et autres petites choses diverses et variées sur lequel j’aime bien bloquer mon regard quand je ne n’ai ni inspiration ni envie de terminer un plan ( super feignasse ).

Vous montrer tout ça c’est aussi un moyen de vous faire entrer doucement dans mon univers de travail, que je tiens habituellement à distance de ce blog, et peut être à tort d’ailleurs. Je pense être une « pudique » du travail, ou peut être n’ai je tout simplement pas envie qu’on puisse faire le lien entre le professionnel et le privé. Mais bon, rien n’est ferme et définitif, il semblerait que cette année je puisse changer de cap, d’une certaine façon, comme vous l’avez peut être lu ici.

 

Concentrons nous sur l’environnement; il n’y a pas de table à dessin comme vous pouvez le constater, maintenant il y a le dieu ordinateur qui gère très un certain nombre de traits incalculables et ne se plaint jamais quand il faut effacer, rcommencer. Ctrl Z. Le miracle de la machine. Mais – et le mais est est grand – rien ne vaut un dessin à la main disaient mes professeurs d’Arts Appliqués, nostalgique de la planche à gratter. En effet, c’est un vrai plaisir de compléter un projet avec des croquis de présentation, ou explicatif car un croquis vaut mieux qu’un long discours ( aurai je été complètement conditionnée ). Je gratte donc mes idées aussi sur des carnets comme beaucoup de monde, comme ces Moleskines au-dessus.

J’aime beaucoup faire des planches d’échantillons, d’ailleurs parfois si je m’écoutais je ne ferai que ça ( au passage, si vous chercher des tendances maison je suis intéressée pour travailler dessus.. ). Alors je les accroche, ça met des couleurs aux murs. Voilà, je vous laisse avec quelques notes de mon décor de travail. Il me reste une pile bien garnie pour la journée.

10 commentaires sur « Mon petit atelier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s