Ici et là bas ( 2 )

*

Quand on voyage souvent, il y a les bons et les mauvais côtés. Quand tout se déroule bien, ou quand ça coince quelque part. Hier soir, ça a coincé. Mon avion pour Madrid est arrivé ( en retard ) mais n’est jamais reparti. Cloué au sol comme on nous dit aux infos ( ahh les fameuses expressions des infos ). Déjà il y avait le mauvais temps qui n’arrangeait rien,  puis comme les espagnols sont très joueurs, ils se sont dit que ce serait poilant de faire une grève surprise un vendredi soir et de faire fermer tout l’aéroport. Pour énerver ceux qui partent en week end ou ceux qui voudraient juste rentrer chez eux après une semaine fatigante ( genre, moi ), il n’y a pas mieux.

Mauvaise pioche pour toi ami voyageur.

La compagnie m’a proposé de dormir à l’hôtel au village dortoir à côté de l’aéroport, ce que j’ai accepté rapidement en me disant que ça allait être tordant de passer son vendredi soir seule dans une chambre d’hôtel, bien évidemment. En réalité il y  avait le lever à 5h qui ne m’enchantait pas tant que ça ( Non mais vous n’y pensez pas, c’est pas humain ).

 

J’ai donc récupéré mon boarding pass pour le Millenium, le 4 étoiles de Air France ( ça fait genre c’est trop la classe et tout, mais c’est trop la loose, pour le veille d’un week end de se retrouver toute seule dans un hôtel d’aéroport ) avec son voucher repas et sa pochette de la night. ( pas du vernis phosphorescent ou des trucs dans le genre, mais plutôt du dentifrice et un t-shirt Skyteam ). Voilà, après j’ai attendu dans le froid la navette le black bus ( là aussi, on essaie de faire croire que c’est trop top où vous allez ) à côté de français qui finissent par s’adresser la parole, et d’espagnols improvisant un mini-botellon ( j’adore, et ils ont bien raison d’être aussi cools ).

Nous voilà ensuite fraîchement débarqué au Millenium, juste après avoir jeté quelques touristes inconscients au Formule 1. En attendant de se faire enregistrer au comptoir je me fais un copain beau brun aux yeux bleus une copine qui croise les doigts comme moi pour qu’on puisse partir demain matin pour rejoindre son amoureux. Je la rejoins pour papoter, dîner, enfin, picorer car le buffet c’est cordon bleu et macédoine mon ami. De toute façon ça tombe bien, je n’ai pas très faim. C’est amusant en tout cas les rencontres forfuites ( mais aucun beau brun à l’horizon ) qui rassemblent dans une galère mais permettent de partager des moments sympas malgré tout. L’hôtel, quand à lui, s’est inventé des étoiles c’est clair, mais c’est du dépannage rien de plus.

*

Ce matin le meilleur est à venir; les vols sont annulés les uns après les autres, et on ne le sait qu’au dernier moment. Les espagnols et autres habitués ( je ne me considère pas comme tel sinon j’aurai eu la présence d’esprit de réagir comme eux ) se ruent sur les vols dans le Sud de la France avec un train jusqu’à Madrid ensuite, mais nous évidement quand on arrive tout est complet. La neige a refait son apparition avec ses gros flocons que, franchement, aujourd’hui je n’ai pas envie de voir.

La loose, jusqu’au bout, ce soir on devait pendre notre crémaillère et du coup il faut annuler tout le monde ..

Partira, partira pas ? Ah ah ! le suspense sera levé dans quelques heures. En attendant, amusez vous bien avec les flocons.

A très vite.

*

 

 

8 commentaires sur « Ici et là bas ( 2 ) »

  • Bon courage ! aux infos ils disent que tous les controleurs de barajas sont « malades »… mais comme ça arrive tous les ans ils ont pas l’air de s’affoler !

  • ils instaurent un service obligatoire pour les canaries à parir de 15h00 aujourd’hui, apparemment les autres aéroports devraient suivre… enfin j’espère pour toi !

  • Quelle odyssée !! Pas trop évident surtout quand on a passé toute la semaine à faire des plans … Ces jours-ci, je préfère ne pas trop « bouger » … Et qui sait « le beau brun » est peut-être à l’horizon ;;)) Bon courage sinon …

  • Merci de me tenir au jus, mais comme je suis sensée revenir sur Paris en début de semaine prochaine, et que je n’ai pas eu de place sur les vols avant demain soir … je te laisse deviner, je vais rester ici !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s