Islands in the sun // concours

Quelques lignes pour résumer notre voyage sur les eaux indienne à bord du Siren, voilier indonésien réaménagé en dive boat.

D’abord la croisière a failli ne jamais commencer. Notre vol intérieur a été, à notre plus grande surprise, avancé – le truc improbable, qui n’arrive jamais, mais bon. Mais impossible n’est pas India, et aléatoire pourrait être le juste mot pour décrire ce pays parfois étrange. On a eu beaucoup de chance de pouvoir embarquer en dernière minute pour Port Blair, la « capitale » des îles.

Enfin bon, passons, nous voilà à bord du Siren, un très beau deux mâts en bois survernis et aux voiles marines.

A bord, il faisait vraiment très chaud, je sais je radote depuis quelques posts ( mais comme je suis maintenant à Paris, j’aime bien me le rappeler, donc chaud chaud chaud … ). J’ai eu un peu de mal à m’habituer au tanguage car  j’avais très peu fait de bateau avant, et je me suis dit à cet instant que ça n’allait pas le faire du tout si j’étais malade pendant les dix jours. Heureusement, tout s’est arrangé et c’est même absolument génial de s’endormir bercée ( même fortement ) par la houle. Un plaisir complètement régressif, j’avoue. Accompagné des craquements de la coque. J’adore, j’adore.

Hissez haut ! Nous voilà donc voguant sur les eaux calmes de l’Inde, avec l’horizon à perte de vue. Point de terre en vue. C’est une sensation un peu étrange mais divine de se sentir comme seuls au monde, tellement apaisante. Coupés de tout.

Notre équipage est thaïlandais, car les îles autour desquelles nous avons navigué sont beaucoup plus proches des côtes thaï qu’indiennes. Ils sont absolument adorables. Et, à mon grand bonheur, le jeune chef dynamique et souriant nous préparent de la cuisine Blue Elefant thaïlandaise tous les soirs; soupe Tom Yam, Massaman d’agneau et autres curry… Yummy !

Je n’ai jamais autant bu que sur ce bateau aussi. De l’eau, des jus de fruit, rassurez vous que du soft, je n’ai pas souhaité faire l’expérience de plonger avec une vodka dans le nez. Pas que ça doit être désagréable, on doit bien se marrer je pense, mais on n’est pas sûr de remonter à la fin.

Le rythme du voyage est binaire; on se lève tôt pour plonger, puis breakfast, on replonge, puis lunch, encore une plongée, on rebouffe encore un peu à quatre heure ( les banana cakes sont irresistibles .. ) puis night dive pour les volontaires ( plonger de nuit franchement c’est pas mon truc, faut pas pousser, on voit suffisamment de belles choses la journée ). De loin je préfère me poser un peu, lire  » Les aventures d’un indien malchanceux qui devint milliardaire «  ( qui a été adapté au cinéma sous le nom de Slumdog Millionaire ), sur le pont supérieur du bateau et attendre le sunset ( et l’apéro, puis diner ). Le ciel et le mer se confondent, d’autant plus quand le soleil descend doucement derrière la ligne d’horizon et que l’ensemble se fait pastel. Rose, orange puis rougeoyant. Les couchers de soleil sont à couper le souffle.

Et alors, qu’est ce qu’on voit sous l’eau ? des bancs de poissons dans tous les sens, des poissons fluos même, bariolés, avec des gros yeux, des formes parfois étranges, bref, c’est un peu le Muppet show. C’est vraiment amusant à observer. Qui chasse qui .. Il y a des serpents de mer aussi, je les aime pas trop ceux là, m’inspirent pas confiance. ( morsure mortelle ). Et des raies manta, d’une belle envergure et curieuses de nous voir. Elles tournent un moment au dessus du petit groupe de plongeurs immobilisés pour l’occasion, comme un ballet. Puis s’envolent gracieusement dans le bleu. Magique. Je posterai un peu plus tard une petite vidéo qui vous donnera une idée de tout ça.

Nous faisons des stops sur quelques îles, d’apparence paradisiaques, malheureusement la réputation des indiens ne faillit pas; à peine deux pas dans le sable que l’on peut déjà apercevoir le vrai visage du rivage:  un peu partout, des détritus, bouteilles en plastiques en tête. Je retourne au bateau, écoeurée. Après tout ce chemin jusqu’au au bout du monde – même si je n’avais plus beaucoup d’illusion à ce sujet – je dois me rendre à l’évidence que l’île vierge et paradisiaque est une illusion, elle n’existe pas, ou plus ( excluons les Seychelles & co très belles mais trop dans le circuit touristiques ). C’est à se demander si ce mythe du paradis perdu ne doit pas être enterrer une bonne fois pour toute. Pour ma part, en tout cas, oui. Heureusement, sous l’eau les coraux sont superbes et intacts, la faune bien présente et impressionnante, ce qui vaut vraiment le déplacement.

** JEU **

Bref, comme je vous en parlais dans le titre de l’article, je propose un petit jeu au sujet des îles autour desquelles nous avons navigué. J’ai envie de vous apporter un petit plus qu’un billet sur mon voyage. C’est très simple.

La question est  » Quelles sont ces fameuses îles ? « 

Vous devez déjà avoir une vague idée quand à la localisation; vous savez déjà:

_1 / Qu’elles sont indiennes

_2/  Qu’elles se situent proches des côtes de la Thaïlande

Allez, un petit coup de géographie ne peut faire de mal à personne … et puis si je vous dis que c’est facile…

Merci d’envoyer votre petite réponse sur mon mail : farawaypourmecontacter@gmail.com

Et qu’est ce qu’il y a à gagner ?

_ un ensemble de 4 produits Himalaya ( photo ci dessous ), une gamme de produits ayurvédiques ( issus des plantes ) indiens contenant 1 lait nettoyant pour le visage, 1 mousse nettoyante aux plantes, 1 crème énergisante de jour, 1 revitalisante crème de nuit. Lors de mon dernier voyage en Inde, je vous en avais déjà parlé, c’est une des gammes que j’ai préféré de là bas, naturelle et qui sont bon, de bonne qualité. Je l’ai donc testé.

Le jeu se terminera vendredi soir 16/04 à minuit; ça laisse un petit peu de temps comme ça. Pour départager les bonnes réponses, il y aura tirage au sort. Il n’y a qu’un lot pour un (une) gagnant (e), pas de second lot ( Peut être un jour, quand mon blog grossira …)  Une seule participation par personne, attention je vais checker !

Les produits Himalaya à gagner très exactement.

9 commentaires sur « Islands in the sun // concours »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s