Amethyst, salon de thé à Madras

Voilà, maintenant que je suis à peine rentrée de voyage, que la boucle est bouclée,  je peux maintenant vous parler de cette nouvelle expérience sur les eaux indiennes, et notre petite ( microscopique ) escale à Chennai ( Madras ). Faute à pas d’internet en croisière, mais en fait, ça fait drôlement du bien d’être complètement coupé du monde.

Pour l’instant, je vais faire une petite intro en vous parlant des deux jours passés à Chennai, parce que c’est plus drôle de se mettre dans le trip chaleur/ plats super épicés/mal au bide /fims à l’eau de rose/ bref, ces gros clichés sont on ne peut plus vrais, tout de même.

J’ai fait un pacte avec Mr Faraway ( je revoie encore son regard implorant quand je lui en ai touché un mot ); notre escale de début de voyage n’ira pas plus loin que le rebord de la piscine de notre hotel, ok  je resterai tranquillement à côté de lui, mais ce qui signifie que celle de notre retour me laisse libre de proposer une sortie dans la ville.  Après 10 jours de plongée intensive, on est moins frais forcément mais voilà, on s’était mis d’accord ( pas d’échappatoire mon ptit gars ), et puis c’est un peu dommage de ne pas découvrir un petit peu, moi je ne tiens pas en place, il faut toujours que j’aille voir ce qui se trame quand je ne connais pas. Je n’ai pas été trop vacharde, j’ai zappé le China Bazaar avec ses embouteillages humains pour un quatre heure dans un salon de thé, chez Améthyst ( elle fait sa parisienne vous allez penser, eh bien oui ).

C’est qu’à Chennai, il n’y a pas grand chose à voir en fait, ça casse pas trois pattes à un canard. J’ai été un peu déçue que la ville ne regorge pas de plus de curiosités. C’est une ville étouffante bien qu’en bord de mer, sale et bruyante comme tant d’autres villes indiennes. Et ne possède apparemment pas de temples assez mémorables pour être visités ( non sélectionnés dans notre routard ), ni de monuments prestigieux, à part un fort avec une architecture à la Vauban et une église .. bon, passons. Il y a bien la Marina Beach, grande bande de sable qui borde la ville, qui n’a d’intérêt que si vous avez envie d’être observateur de la vie sociale, mais pas davantage que dans la rue.

Voilà, donc Amethyst nous a agréablement accueilli dans son petit jardin dense et ombragé, bordant une bâtisse ancienne un peu défraîchie, mais joliment arrangée. Murs jaunes et volets à jalousie verts anis, carrelage noir et blanc, vitrages colorés .. c’est colonial, plutôt charmant. Des ventilateurs tournent sans relâche, à l’intérieur comme à l’extérieur. Il fait terriblement chaud et humide, je crois que jamais je n’ai autant sué sur place ! Une glace est la bienvenue, un jus de pastèque et un café glacé. Le cheese cake doit être bon ici, mais l’idée même d’un gâteau crémeux me donne chaud. Il n’y a pas de clim, mais on s’habitue doucement, autour d’une clientèle de jeunes indiennes aisées qui ont troqué leur sari pour un jean à la mode. Finalement, on s’y sent bien, pas trop envie de se replonger dans le tohu bohu de la ville. Le quartier est plutôt agréable à visiter, ombragé, surtout en prenant un tuk tuk, on évite de manger la poussière des grands axes de circulation.

The Flower shop, la petite boutique dans la maison, propose des vêtements chics indiens, de belles blouses en coton brodées, des sandales bijoux, une collection impressionnante de bijoux en or et argent, des tuniques légères comme celle que j’ai trouvée, avec une jolie coupe et un col indien que j’aime beaucoup. J’ai aussi trouvé un adorable pendentif-carrosse en argent, fabriqué à Jaipur où je suis déjà allée il y a quelques mois.

Deux vues de notre hotel, je n’en ai pas pris davantage car pas de grand angle. Pour vous faire une idée, les toits des bâtiments s’étalent à perte de vue, on n’aperçoit même pas la mer. Les joyeux klaxons des véhicules jouent une mélodie de fond omniprésente, qui s’atténue légèrement le soir. Les couleurs du coucher de soleil au dessus des toits sont par contre magnifiques.

Nous sommes partis ensuite pour quelques jours sur la mer,but du voyage,  se mettre enfin la tête au frais dans l’eau, mais ça c’est au prochain épisode ! J’espère que vous serez de la partie, à très vite et bon week end !

12 commentaires sur « Amethyst, salon de thé à Madras »

  • quel dépaysement !! j’aurais bien aimé être chez Amethyst avec toi pour déguster ce jus de pastèque !
    ne serait-ce que la poésie infinie de ces noms : jaïpur, madras …quel délice !
    vivement la suite …
    bises

  • Un vrai moment de détente, c’est sûr. Jaipur est en tout cas un vrai cadre des mille et une nuits !

  • Quel délice de voir tes photos et de te lire ! J’ai moi aussi eu l’occasion de découvrir l’Inde il y a deux ans. Des moments uniques et intenses qu’on oublie pas… et qui change la vie ! Profite, profite, profite (et donne nous des nouvelles !) !

  • Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça donne envie… bien que l’image que j’ai de l’Inde se trouve souvent réduite lorsqu’elle est posée sur le film pelliculaire, non ? Pour moi, il manque les odeurs et les sons pour réaliser vraiment combien on est sur une autre planète… ou pas tant que ça ? Il faut vraiment que j’aille voir par moi-même…
    .) Je garde des souvenirs très précis cependant des voyages « sponsorisés par le Guide du Routard », toujours très bons, maiiiiiiis… parfois on retombe sur les mêmes groupes de français alors qu’on est à l’autre bout du monde…

  • Je crois que l’Inde est tout sauf figée sur une photo, il y a des clichés c’est vrai, mais c’est un pays surprenant, où l’on peut vivre une aventure ou son opposé, rien n’est écrit d’avance. Oui c’est un pays qui se vit, il y a les bruits, les odeurs .. tellement présents !
    Je suis pareil aussi; je cherche à m’écarter des sentiers battus et si possible sans frenchy, mais bon, c’est amusant d’en rencontrer, ça crée aussi des liens. C’est vrai aussi pour le routard, en général c’est un guide que j’évite !

  • Aaaah ce salon de thé est ravissant, j’aime beaucoupe le jaune des murs et l’ambiance exotique ! Hâte de voir la suite de tes photos 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s