Délices japonais

Un ami m a fait déouvrir ses adresses fétiches en matière de gastronomie japonaise qui sont déjà devenues les miennes. Dans le quartier de Saint Germain des Prés à Paris, Kilali a été notre table salée et Jugetsudo notre comtoir sucré. Chez le premier, nous avons été accueilli chaleureusement et avec discrétion dans un cadre contemporain sans fioriture. Bois wengé, banquettes sobres, et touches de rose, épuré et féminin à la fois, ici on ne vous sert pas du sushi collant ou des yakitoris écoeurantes, comme dans beaucoup de chaines de restos rapides dites « nippones ». C’est comment dire, légèrement différent. Kilali signifie étincelle. Voyez, une dimension plus poétique, j’vous assure.

Qu’est ce que c’est que ces manières de jouer avec la nourriture

Mon choix s’est porté sur un shake don ( saumon, oeufs et riz ), mais il n’arriva qu’un long moment après ( pêchait on le poisson pendant ce temps là ? )  et bien que nous n’étions pas pressés ce jour là, nos estomacs se manifestaient avec insistance. Mais le plat une fois arrivé, il nous a semblé encore meilleur, joliment coloré, légèrement grillé. Le saumon recouvrait la partie supérieure de la boîte en bois peint dans laquelle il est présenté. Accompagné d’un thé sencha, c’est un doux mariage de saveurs qui s’est laissé engloutir apprécier ! Le restaurant était désert en ce midi de semaine, un calme presque abbatial règnait dans la pièce. Recceuillement autour de la tasse de thé. Une petite gorgée, et un coup de baguettes dans le morceau d’anguille caramélisée du voisin. ( A cet instant, je changeais d’avis sur l’anguille qui m’avait traumatisée quand j’étais petite; une histoire de pêche d’anguilles menant à la décapitation des pauvres bêtes qui continuaient à « nager » dans leur bac .. ). Mais là, un vrai délice, et j’étais conquise, oubliée l’anguille sans tête.

Y’a pas que le sushi dans la vie, comme j’ai pu le lire sur un autre blog, et ça m’a d’ailleurs bien fait marrer. Mais c’est vrai, il y a de la diversité dans la cuisine japonaise, ce que j’ai découvert ce jour là. Et dans le choix des thés, il y a une multitude de thés verts, je n’y connais pas grand chose, mais ça me fascine. Pour en déguster un accompagné de petites mignardises, nous nous sommes donc rendus chez Jugetsudo à deux pas d’ici. J’ai suivi attentivement la préparation du jeune maître du thé, ses gestes affirmés, quand il fouettait énergiquement la poudre de matcha dans son bol spécial, avec un fouet en bambou qui ressemble à un ustensile de poupée. Mais il en existe d’encore plus petit, plus compact m’a précisé ce copain en me montrant le set ( à matcha ) de voyage – avec un fouet rétractable, type agent 007 – le nécessaire de se faire son propre thé au milieu de nulle part, on ne sait jamais. L’esprit japonais ? Je n’en sais rien, puisque je n’ai pas voyagé là-bas ( et j ‘aimerais d’ailleurs énormément découvrir leur culture – ceci est un message à caractère personnel pour Mr Faraway ). Il faut quand même que je vous dise comment je l’ai trouvé ce thé pour une première; très parfumé et très doux, assez épais, mousseux et incroyablement léger sur le dessus, dégusté en trois fois comme le veux la tradition. En bonne élève, j’ai obtempéré.

En tout cas, un grand soin est apporté à cette préparation du thé vert, de la plus haute importance qui soit. Il parait qu’on peut prendre des cours pendant 10 ans, à côté le solfège c’est de la blague .. et tout est précis et réglé comme du papier à musique. Mais je pourrais vous raconter tout ça bientôt car en tant que grande passionnée de thé, je vais en faire l’expérience dans cette même maison parisienne d’ailleurs. Le rendez vous est pris, je vous tiens au courant.

Source photos thé matcha ( Flickr ): 1_  Annamatic3000 / 2_ Cory.Lum

5 commentaires sur « Délices japonais »

  • Merci pour cette bonne adresse, les photos sont superbes et donnent envie. Moi la fanatique de japonnais, je pense que je vais aller y faire un petit tour très prochainement… maim miam

  • merci pour cet article et pour les appétissantes photos qui l’accompagnent !!
    férue de culture et de gastronomie japonaise, j’ai été enchantée par ton sujet, tu penses !!
    je fais d’habitude mon shopping thé vert (j’en bois une gross théière chaque jour) chez Mariages Frères
    mais là, tu m’as drôlement donné envie de découvrir jugetsudo !
    merci encore !!

  • Une nouvelle adresse de japonais, c’est toujours bon à prendre… je suis un peu coincée dans le trio Zen/Sapporo/Higuma – oui, je sais, je pourrais chercher mais je préfère qu’on me file des adresses testées et approuvées… donc merci !

    Et les pâtisseries japonaises… comment dire ? Le raffinement et l’exotisme, j’adore !!

  • C’est marrant, je suis allée chez Kilali samedi midi. J’avais repéré l’adresse en passant. J’ai mangé une soupe de nouilles avec beaucoup d’algues. C’était très bon et se mariait très bien avec le thé vert grillé. L’endroit est très zen mais l’ambiance était un peu bizarre car, au début, j’étais toute seule…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s