Monsoon

danslarue2

Après notre escapade au Ladakh, on a quitté cette superbe région pour le Rajastan, et là ça n’a pas été la même histoire. Le trajet prévu partait de New Delhi, pour aller à Jaipur, et terminer par Agra, la ville du Taj Mahal. Un parcours très touristique, mais ce qui sauve c’est que nous l’avons fait hors période de grandes fréquentations. Parce que c’est la mousson, et les touristes la fuient automatiquement. C’est vrai il pleut, mais ça tombe en fin de journée quelques heures, et parfois il ne pleut pas du tout, le temps est par contre très orageux et on a vite envie d’une piscine. Mais pour des parisiens de passage, pas de soucis..

Donc, nous voilà à Jaipur, une ville aux façades décrépies couleur saumon, pleines de charme, mais bien mal préservées. Le quartier du Bazaar, on dit qu’il faut s’y perdre, en fait tu t’y pers effectivement car tout se ressemble, tout est inscrit en hindi, pas de panneaux de rue, et surtout pas d’anglais. On se repère au type de commerces; ici le coin des épices, là-bas celui des meubles.. bon courage, allez ! Mais pour être franche avec vous, on n’a pastellement visité à pied. La raison ? parce que dès qu’on a mis une tong au sol, les vendeurs nous ont tombés dessus, et pour une photo du Palais des Vents, ça a été une véritable galère de repartir ! Ils ont la bonne tactique; ils demandent de quel pays tu viens, comment tu t’appelles etc… et on se fait toujours avoir au début car on rentre dans leur jeux, ce n’est pas dans notre habitude de ne pas répondre, et là, c’est foutu, ils te lâchent plus c’est parti pour une heure de tchatche avec leur camelotte à la main qu’ils veulent absolument refourguer.. L’enfer. Et je me suis magnée de prendre la photo, elle est sans saveur, c’est une pauvre photo à la touriste qui mérite même pas d’apparaître sur le blog.

En Inde, c’est partout comme ça. Notre habitude du voyage à toute épreuve a mal résisté aux us commerciales. C’est pas qu’on aime pas marchander.. mais deux contre quatre ou six, c’est franchement fatiguant ( maintenant, quand j’emploierais le mot « fatiguant » vous saurez à quoi je fais allusion ).

danslarue3

jaipur street

tuktuk3 copie

vachessurlautoroute

maharadjahighschool

Image 9

danslarue9

Des monuments de Jaipur à ne pas manquer, nous avons vu le Palais des Vents, une façade magnifiquement sculptée derrière laquelle les femmes pouvaient voir sans être vues, le Fort d’Amber et ses éléphants, le Jantar Mantar – un des cinq observatoires astronomiques du prince Jai Sing II en Inde du nord ( un génie ! ) , le raffiné  City Palace encore occupé par la famille princière de Jaipur. On est passé plus rapidement devant le Lake Palace un très beau palais sur l’eau comme vous l’aviez deviné, et le Albert Hall Museum qui n’étaient malheureusement pas visitables lors de notre passage. Même avec un brin de pluie, les sites sont exceptionnellement beaux.

Je n’ai pas pu résister ensuite à l’appel du shopping. Nous sommes allés chez un tailleur/vendeur de tissus dans le vieux centre, conseillé par notre sympathique chauffeur Deepak ( certainement parce qu’il touche une com dessus, mais bon, on ne peut pas passer à côté ). On s’est fait gentiment fait cuisinés une fois encore, mais avec plus de délicatesse la pilule passe mieux. J’ai essayé un sari, bleu imprimé de motifs dorés, une pure merveille. C’est drôle de se voir « en indienne »..  Bref, on est ressorti deux heures plus tard après négociation, une superbe étole turquoise en soie ( exactement ce que je voulais ), une deuxième tye&dye bleue et verte claire très sympa aussi, et le fameux sari de 7m de long dans un sac… devant ces tissus magnifiques, je n’ai pu résister ! Et Mr Faraway, qui s’est longuement tâté pour faire fabriquer des chemises sur-mesure puis en fait non, était enfin soulagé. Retour au Rambagh Palace, notre meilleure adresse du séjour. J’en parle bientôt.

A suivre //

jaipurpalais2

jaipurjarre

jaipurpalais1

Le City Palace

5 commentaires sur « Monsoon »

  • J’ai une amie qui a visité l’Inde l’année dernière et (quelle chance !!!) invitée à un mariage. Donc achat d’un magnifique Sari: c’est impressionnant! Oui, cette longue étoffe de tissus qui, minutieusement drapée, devient une robe!

  • Oui c’est vrai qu’il faut savoir s’habiller avec, et c’est pas évident du premier coup. J’ai rapporté une notice..

  • Très jolies photos, ton post me rappelle ce très joli film que tu as peut-être vu : « Monsoon wedding » de la réalisatrice indienne Mira Nair.

  • Ping: Horizons «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s