Mad In India

Image 6

Je voudrais vous parler d’un projet intéressant qui a vu le jour l’année dernière, cette revue « Mad in India » réalisée  par Tendance Floue ( 2008 ),  une collectif de 11 photographes et 2 journalistes, des français en majorité et quelques indiens. Je l’avais déjà remarqué il y a un petit moment sur les étalages de ma librairie de quartier, car c’est un bel objet, et je suis sensible à ça, mais voilà je pars justement en Inde à la fin de cette semaine; ça me fait donc un bon prétexte pour en parler.

Ce qu’il savoir en premier, c’est qu’il s’agit d’un véritable défi car il a été produit en 3 semaines seulement –un vrai compte à rebours – et ce, entièrement sur place par le biais d’une imprimerie indienne.

Le support, matières chinées sur place, a néanmoins reçu un soin tout particulier; il est présenté dans son petit étui de coton bon marché avec inscriptions et traductions tamponnées de rouge, sa reliure est « nue », les fils donnent un rythme graphique, moderne mais aussi un clin d’oeil au travail handmade. Il a même une odeur particulière, si caractéristique à  l’Inde ça ne fait pas de doute, difficilement descriptible, épices, humidité, poussière… il suffit de pencher son nez sur les pages pour sentir que le papier est lourdement imprégné de son environnement.

A l’intérieur, on y trouve une « Confrontation des images, assemblages, combinaisons : du travail mis en commun sort une matière neuve. » qui traîte de l’évolution de l’Inde, ce grand pays aux contrastes sociaux très forts, des changements, tout en évoquant son caractère spirituel et mystique. Et contrairement à beaucoup d’ouvrages illustrés, celui-ci se lit vraiment !

Image 2

* Pourquoi Mad In ?

À l’origine des « Mad in » réalisés par Tendance Floue, il y avait un constat.
Un regard multiple, subjectif, parfois chaotique, n’était pas acceptable dans les cases de la presse actuelle. Nous avions alors décidé de créer nous-mêmes cet espace de liberté, à travers un objet incongru, dérogeant aux règles économiques et éditoriales des médias. Une folie que nous avons appelée « Mad in » (… )

( Extrait de l’éditorial de Cécile Cazenave )

Image 1

*Pourquoi In India ? c’est dans le texte, au-dessus…

Image 3

Image 4

J’ai été réellement captivée par les récits de chacun et par les extraits graphiques révélateurs d’un pays dont que nous nous représentons par beaucoup ( trop ) de clichés. A mon retour je pourrai enfin vous donner mes impressions ce que j’ai vu, vécu là-bas. Namasté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s