L’apprentie cuisinière (1)

 

 

 

image-31

Photo La Tartine gourmande 

 

 

  D’habitude, le soir de semaine, c’est moi qui tient la casserole et tout la panoplie. C’est sûr, je ne suis pas une star étoilée mais depuis que j’ai pris des cooking lessons avec un chef et sa toque, j’me défend. Je crâne avec des petites recettes simples devant mon entourage, et ça marche, j’ai droit à une avalanche ce compliments, on croit que je maîtrise grave l’art culinaire; mon collègue d’en face me regardent avec des yeux implorants une recette astucieuse/rapide/économique/ micro-ondable et en mettra pleins les mirettes de sa chérie chaque vendredi soir..

 

Mais dimanche dernier, ce n’est pas de moi dont il fut question, mais de ma très chèèèère moitié qui mena en main de maître la préparation du déjeûner familial. Il cuisine peu mais remarquablement bien. En homme modeste il dit qu »il suffit de bien suivre la recette » … ben oui, mais alors pourquoi le résultat n’est pas le même quand c’est moi qui exécute ? Je vais vous dire; parce que je ne peux pas m’empêcher d’improviser. Aahh c’est tellement plus sympa de trafiquotter les recettes.. une vraie sale habitude. Bref, ça donne des petits plats parfois improbables, parfois étonnants et bons ( Il faut être le chanceux invité ce jour-là ). L’homme, lui, a enchaîné en quelques heures un trio de mousses ( caramel  beurre salé, chocolat blanc et fruits rouges, rien que ça!  ), un risotto aux champignons et grenadin de veau, des petits caramels tendres à s’en gaver le palais…pendant que moi j’ai sagouiné la déco des amuse-bouches. En bon petit commis je lui préparais les ingrédients, je coupais l’oignon ( sympa, einh ) en attendant que mon maître Jedi me confie une tâche plus importante. 

 

 Résultat des courses; la cuisine de mon homme était tout simplement divine. A quand la reconversion dans un grand restaurant ? Pour  ma part, je me suis concentrée sur mon unique création; l’entrée, un velouté de potiron et de topinambours, simplissime,  sans prise de tête, pour moi la cuisine c’est de l’amusement. J’ai encore bien déliré dans les dosages des épices, mais à ma grande surprise, tout le monde a aspiré son potage dans un silence monacal. Un bon signe. Bon, sauf que j’ai rien noté, et donc,  je ne peux pas vous donner la recette ( Bon ok, il avait du paprika doux, une noix de muscade concassée, du safran, accompagnée de copeaux de parmesan.. le reste, vous faites comme moi, vous goûter, vous faites votre propre mix). 

Dans notre élan culinaire, on n’a pas franchement pensé à photographier nos créations. Mais c’est promis, ce sera pour la prochaine fois. Et le recette avec. Et merci à La Tartine gourmande donc, pour le joli cliché très printannier ci-dessus ( FlickR ).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s