Paris Photo /Paris graphique

 

 

 

masato-setoPhoto de Masato Seto, Untitled. The Binran serie, 2007.

 


Comme Paris Photo a été le grand rendez-vous du week end, j’en ai profité pour aller y faire un saut. Un saut de trois heures, parce qu’il faut ce qu’il faut pour parcourir les plus de 80 galeries et ne pas en perdre une miette ! 

On rentre dans les lieux un peu frileux, parce qu’il y en a partout. C’est la foire aux clichés, on en prend plein les yeux. Mais rapidement on se prend au jeu, zigzaguant dans les allées d’une galerie à une autre, habituant son regard aux différentes styles. 

Parmi les milliers et milliers de ( superbes ) clichés, certains artistes m’ont tapé dans l’oeil, ils ont donc atteri sur cette pa

ge. L’invitation du Japon cette année m’a fait découvrir des photographes très intéressants entre autres, comme Maruyama Shinichi,  Masato Seto ( Tokio Visual Arts )… pour changer de Araki, omniprésent dans le salon. Malgré ma vigilance, je sui

s sûre d’avoir d’avoir royalement loupé certains photographes exceptionnels, mais que voulez vous, je ne marche pas droit dans les allées et je me perds dès que je tourne la tête.

 

Bon, maintenant à vous de juger..

 

 

 

maruyama-shinichiMaruyama Shinichi, Sumi & water.

 

 

 

seto2

Maruyama Shinichi, Sumi & water.

 

 

 

zuckerman2Andrew Zuckerman, Milk.  (Tiens moi aussi j’ai fait des photos avec du lait, mais ça ne rend pas tout à fait pareil ; voir The Milky way posté récemment )

 

 

 

2080754457_295106d9_birdland-swarovski90cmx90cmc-print2008copyKim Joon, Bird land, 2008.

 

 

yaolu_s_new_landscape_part_i___yl01_ancient_spring-time_feyYao Lu. Yao Lu’s New landscape Part 1, Ancient spring time fey, 2006. Prix BMW pour la création photographique contemporaine. Un des gros succès du salon,  il fallait voir comme les gens se l’arrachait..

 

 

image-2

Leninha dancing with a red curtain, 1979.

il n’y a pas que le Japon qui a de bons photographes; Miguel Rio Branco est un artiste brésilien affirmé qui réalise des photos comme j’aime; humaines, sensibles, vibrantes de couleurs et de matières.

 

 

 

toroptsov1

Photographie de Yuri Toroptsov, un des quatre lauréats du concours » Prix SFR Jeunes talents », La maison de Baba Yaga ( 2008 ) m’a beaucoup séduite. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s