Evasion dans le Wild west brésilien

De ce voyage au Brésil, à l’opposé de Rio et de ses plages aux bum-bum ( comprenez « fesses bien rebondies » ) et de son brouhaha permanent, il y existe un paradis, le Pantanal.

Bien vert, au calme incomparable, vous avez à peu près cent fois plus de chance de rencontrer un animal sauvage qu’ un touriste l’appareil photo pendouillant autou du cou. En tout cas, c’est le quotidien de la fazenda ( ferme ) qui nous a accueillie.

Petit cours; le Pantanal est une immense région se situant en dessous de l’Amazonie, qui signifie « grand marécage », est en effet le plus grand marais de la planète. Innondé la moitié de l’année sur au moins 80% de son territoire, il est à l’inverse très sec avec comme seuls points d’eau des petits lacs autour desquels se passent la vie animale. On pense qu’il constitue l’écosystème le plus dense au monde, tant sur le plan animal que végétal.Bon, en gros, pour être moins soporifique, c’est un monde merveilleux ou les animaux vivent ( presque ) en paix. Bon sauf que son importance est souvent éclipsée par l’impressionnante Amazonie auprès des défenseurs de la nature et des touristes. Tant mieux, cela fait moins de monde dans les environs..

Mais ce qui est très dommage, c’est que cette région n’est pas assez protégée en tout point et que beaucoup de brésiliens la connaissent à travers la télénovela « Pantanal »… un feuilleton kitch à succès ou Maria Bonita se tâte entre le vaillant et richissime Marcos, ou Pedro, le garçon de ferme top canon.

J’ai souvent demandé aux brésiliens s’ils étaient déjà allés dans le Pantanal, la plupart n’y ont jamais mis les pieds, et sont bouche bée quand on leur dit que nous, c’est notre quatrième venue dans l’ouest sauvage.

Dans cette fazenda, on commence à se sentir un peu chez nous. Nous avons bien sympathisé avec le couple qui ont ouvert cet éco-lodge il y a quelques années, même leur employés se souviennent de nos visages. Le contact est chaleureux, familial et très personnalisé ( normal, quand il y a seulement 4 chambres ). Vous allez penser que je fais une sacrée pub, mais quand je parle d’un endroit ainsi, c’est que : 1/ j’ai testé et approuvé   2/ je pense vraiment que c’est un endroit intéressant sinon je ne le communiquerai pas. Un vrai bon plan pour les amoureux de la nature et tous ceux qui souhaitent du caalllmme…

Bref, à partir de maintenant les photos en disent plus long que les mots, voici donc une sélection pointue – parmi les milliards de clichés pris – qui racontent une échappée avec les cowboys du Pantanal.

Le travail des Pantaneiros consiste, entre autre, à déplacer et à rassembler une ou deux fois par semaine, le bétail sur une nouvelle étendue de verdure à grignoter.

Le déplacement ne se fait pas sans quelques sautes d’humeur de la part des vaches. Parfois une échappée belle, et c’est la panique générale dans le troupeau. Tout le monde en profite, mais heureusement les cowboys sont là pour faire respecter la loi.

Un océan de vaches.

Sergent Garcia, point de sieste por favor !

Selle typique du Brésil. ( j’en ai cherché une à rapporter à la maison, mais on m’a résonné, et c’est vrai, j’ai avoué que j’allais bien me galérer pour le voyage retour )


La corne à Maté, un thé qui se boit froid et dont raffolent les pantaneiros. Pour ma part, j’ai gouté et.. c’est pas vraiment ma tasse de thé.

Petit veau embarqué le nez dans le sable pour la vaccination et la pose d’une bague dans l’oreille. Allez, ne rechigne pas, c’est un petit piercing de rien du tout.

*

*

*

*

*

*

Pour contacter la fazenda ou suivre son actualité :

www.fazendabarrancoalto.com.br/

pantanal-lodge.blogspot.com/

Un commentaire sur « Evasion dans le Wild west brésilien »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s